L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

WRC : Thierry Neuville (Hyundai) remporte le Tour de Corse !

Après les déconvenues du Monte-Carlo et du rallye de Suède, puis une troisième place au Mexique, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul viennent de remporter le Tour de Corse à bord de leur Hyundai i20 WRC. Ils devant la Ford Fiesta M-Sport de Sébastien Ogier, et l’autre Hyundai de Dani Sordo.

Une première depuis 1987

En remportant le Tour de Corse, Thierry Neuville devient le quatrième pilote différent à s’imposer en autant de manches cette année, chacun représentant un constructeur dans cette nouvelle ère du WRC. Il faut remonter à 1987 pour retrouver la même configuration.

Vendredi, Thierry Neuville s’était montré patient en peaufinant les réglages de sa voiture afin de mieux l’adapter aux routes sinueuses de l’Île de Beauté. Mais il prenait solidement les commandes du rallye samedi, profitant de l’abandon de Kris Meeke qui a connu des problèmes moteur dans la spéciale n°6.

Ne craquant pas sous la pression et possédant une belle avance, le belge n’avait alors plus qu’à passer la ligne d’arrivée en vainqueur. « C’est un sentiment incroyable », confiait-il en marge du podium. « Je voudrais adresser un grand merci à l’équipe. Ils ont toujours cru en moi et m’ont soutenu après le Monte-Carlo et la Suède. J’ai eu un peu de mal le premier jour. Je n’étais pas convaincu que je pouvais l’emporter, mais nous sommes parvenus à inverser la vapeur. »

En prenant l’avantage sur Dani Sordo, et après avoir connu plusieurs problèmes techniques (hydrauliques et électriques), Sébastien Ogier (photo ci-dessous) termine deuxième et conforte sa première place au championnat du monde, en disposant d’une avance de 13 points d’avance sur Jari-Matti Latvala (Toyota) lui aussi solide et régulier depuis le début de saison.

Sébastien Ogier termine deuxième

« C’était un rallye difficile, mais un podium est mieux que rien », déclarait Ogier samedi après-midi, après avoir vu ses chances de victoire s’envoler en raison d’un problème hydraulique. « Nous n’avions ni puissance ni frein à main… Beaucoup de problèmes ! » Dans un communiqué diffusé aujourd’hui quelques minutes après l’arrivée, Malcom Wilson, le patron de M-Sport, remerciait le français pour son résultat compte tenu des circonstances, et assurait que les dispositions allaient être prises pour (lui) fournir une voiture de meilleur niveau en Argentine, dans trois semaines.

Dépassé par Ogier dans la dernière spéciale, Dani Sordo (Hyundai i20 WRC) complète le podium avec 13,6 sec d’avance sur Jari-Matti Latvala. Le Finlandais faisait quant à lui feu de tout bois dans la power stage, ravissant la quatrième place à Craig Breen (Citroën) pour un dixième de seconde. Il remporte au passage la Power Stage et les 5 points qui vont avec.

De son côté, Breen était l’un des rares concurrents à pouvoir s’enorgueillir d’un week-end sans faute au volant de sa Citroën C3. L’Irlandais terminait l’épreuve avec plus d’une minute d’avance sur Hayden Paddon, son coéquipier Stéphane Lefebvre étant parti à la faute (roue arrachée dans un muret) dans la spéciale n°5.

Didier LAURENT

Photos : Max MALKA.

GALERIE PHOTOS WRC TOUR DE CORSE 2017

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire