L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Toyota: la voiture du futur se nomme Mirai

Le constructeur japonais fait l’actualité de ce début de semaine. Dans le championnat du Monde d’Endurance (WEC), Toyota vient d’enregistrer ce week-end une nouvelle victoire avec sa voiture numéro 7 dont l’équipage est composé de Wurz, Sarrazin et Conway et du titre mondial pilotes pour le tandem Buemi/Davidson sur la numéro 8. Il faudra attendre  en revanche pour le titre constructeur qui se jouera lors de la dernière manche au Brésil.

toyota mirai 1

L’autre sujet brûlant concernant le firme nippone, le modèle annoncé comme le symbole de l’avenir de la marque: la « Mirai », un véhicule à pile à combustible dont le nom désigne en japonais tout simplement « futur ». Après l’ouverture d’une grande partie des constructeurs à l’hybridation électrique voire au tout électrique, la pile à combustible à hydrogène est la nouvelle direction vers laquelle se dirige notamment Toyota.

Concernant le développement de cette nouvelle technologie, son homologue japonais Honda est aussi sur le coup avec son concept-car FCV. Toyota semble avoir un peu d’avance car avec l’annonce de la Mirai pour une commercialisation prochaine au Japon puis en Californie et enfin en Europe pour l’année prochaine, la marque concrétise.

Quels sont les éléments essentiels à retenir sur ce modèle? Esthétiquement, je vous laisse libre de votre interprétation mais comme tout modèle n’utilisant pas d’essence, la question principale concerne l’autonomie. La Berline Mirai dispose de 483 km d’autonomie exactement et son atout réel par rapport aux électriques, il ne faudrait que 3 à 5 minutes pour effectuer le plein. Selon le constructeur, la pile à combustible installée sur le véhicule génère assez d’électricité pour alimenter une maison pendant près d’une semaine. Elle n’émet que de la vapeur d’eau. Sur le papier, ce modèle devrait trouver son public mais comme sur l’électrique un problème demeure. Où recharger son véhicule? Le réseau de distribution est essentiel pour que l’avenir d’un tel véhicule soit possible. Aussi Toyota va contribuer au financement de la construction de stations de recharge aux Etats-Unis avec la société française Air Liquide.

La Mirai a effectué des tests depuis 10 ans dans toutes les conditions possibles et offrirait un comportement très dynamique grâce à son centre de gravité bas.

Alors ce modèle mettrait-il en danger les modèles électriques ou du moins hybrides des autres constructeurs? On sait déjà que les constructeurs allemands comme Volkswagen ou encore BMW travaillent également sur cette technologie, la marque « Das Auto » pourrait même dans les prochains jours évoquer le sujet plus concrètement.

La révélation du nom s’est faite à travers une vidéo que vous trouverez ci-dessous où l’on retrouve Akio Toyoda, président et directeur général de Toyota Motor Corporation.

[youtube]http://youtu.be/GUjYIaUGmqU[/youtube]

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


3 commentaires

  1. Toyota: des cadeaux pour la nouvelle année! dit :

    […] points fin 2014 en lançant la commercialisation de la première voiture à hydrogène, la Mirai (voir article Mirai). Toyota récidive à Las Vegas, à l’occasion du CES, en annonçant mettre gratuitement à […]

  2. Francfort: Prius, Rav4 Hybrid et un concept chez Toyota dit :

    […] à la première voiture roulant à la pile combustible, je veux parler bien sûr de la Mirai (voir article Toyota Mirai). Plus dynamique, elle ne laissera personne indifférent, on aime ou on […]

  3. Salon de Tokyo: les Japonais à l’honneur dit :

    […] encore le FCV, un prototype électrique à pile à combustible qui fait suite à la Toyota Mirai (voir article Toyota Mirai). Cette voiture peut être branchée à un réservoir externe d’hydrogène et fournir ainsi […]

Laisser un commentaire