L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Rallye Lyon-Charbonnières : Manu Guigou et Automeca-Florajet retrouvent le chemin de la gagne

En signant au rallye Lyon-Charbonnières Rhône 11 des 13 meilleurs temps de la catégorie deux roues motrices, Manu Guigou s’est imposé dans cette classique du championnat de France FFSA au volant de la Renault Clio R3T du Team Automeca-Florajet. Et à bord de deux autres Clio R3T engagées dans le Trophée Clio, Charles Martin et Philippe Corneau ont terminé dans le top 5 de la première manche de la saison 2016.

Manu_GUIGOU-Lyon_2016

Avec Manu Guigou et Romain Garel (Renault Clio R3T), le team Automeca-Florajet a retrouvé la route du podium et de la victoire en deux roues motrices au Lyon-Charbonnières.

Une performance qui a permis à l’aptésien Manu Guigou et à l’équipe Automeca-Florajet de retrouver le chemin de la gagne et des performances en compagnie de Romain Garel, Charles Martin était quant à lui associé à Matthieu Duval, et Philippe Corneau à Samuel Gregoire.

Premier au classement 2015 des pilotes utilisant des voitures à deux roues motrices en championnat de France Manu Guigou était donc accompagné à Lyon par deux références des Formules de Promotion, puisque Charles Martin s’était imposé en Trophée Twingo R1 en 2012 et en 208 Rally Cup en 2014, tandis que Philippe Corneau s’était placé sur le podium du Trophée Citroën ZX voici tout juste 20 ans avant de créer Sport System.

Charles Martin, du Trophée Twingo et de la 208 Rally Cup au Trophée Clio

« Je suis très heureux d’être au départ du Charbo, expliquait Guigou avant le départ. La classe R3 promet d’être très relevée. Il y a de très belles routes, et le pilotage y est typé circuit. Il faut rouler très vite comme l’ont montré les beaux duels de ces dernières années. L’objectif sera de marquer un maximum de points pour le championnat. »

Pour le francilien Charles Martin, retour dans l’habitacle d’une Renault dans le cadre d’une Formule de promotion avec le Trophée Clio R3T France : « Je suis très content de rejoindre l’équipe Automeca pour le Rallye Lyon-Charbonnières. J’ai déjà participé à deux reprises à cette épreuve. C’est un rallye où l’on peut se faire plaisir avec des routes assez larges sur lesquelles on prend beaucoup de vitesse. Il faut être propre en trajectoires. L’objectif est de gagner pour prendre des primes et continuer la saison ! »

Guigou-Garel creusent l’écart dès le début

Avec un début de rallye disputé sur des routes sèches, Manu Guigou et Romain Garel s’emparaient de la première place de la classe R3 dès la première épreuve spéciale. Puis, à bord de leur Renault Clio R3T, l’équipage du Team Automeca-Florajet creusait rapidement l’écart en tête de la catégorie.

Au départ de la deuxième boucle, une courte averse modifiait les données. « Lorsque nous sommes arrivés au contrôle, l’asphalte commençait à sécher. Il a fallu composer avec ces conditions. Les passages en slicks sur la boue dans les sous-bois étaient vraiment délicats. Heureusement, les pneumatiques Michelin et les réglages choisis avec l’équipe étaient parfaits. »

Un casse-tête, des réglages maxi-pluie à maxi-sec !

La seconde étape se transformait en un véritable casse-tête pour tous les équipages.
Même si Guigou continuait de dominer sa catégorie avec les dix premiers meilleurs temps, le rallye se révélait être d’une redoutable difficulté : « Entre la pluie et le soleil, nous sommes passés de réglages maxi-pluie à un set-up maxi sec. Au milieu, il fallait également trouver les meilleurs compromis.
« Il a toujours fallu anticiper et nous ne nous sommes jamais trompés; merci à Jean-Michel Astier et au team Automeca-Florajet qui a toujours réussi à gérer ces conditions changeantes dans l’instant. »

Grâce à onze meilleurs temps dans leur catégorie, Manu et Romain s’immisçaient même au milieu de la lutte des pilotes en quatre roues motrices : « Malgré la pluie, nous avons pu placer notre traction au milieu des voitures des catégorie R5 et des Super 2000. La bagarre était assez intense et je suis fier de placer notre Renault Clio R3T à la neuvième place du classement général. Nous marquons donc des points importants pour le Championnat de France des Rallyes ! »

Trophée Renault Clio R3 : Martin et Corneau dans le Top cinq

Charles Martin et Matthieu Duval ainsi que Philippe Corneau et Samuel Grégoire entamaient, quant à eux, au Lyon-Charbonnières leur saison du Trophée Clio R3.

Martin s’acclimatait à la Renault Clio R3T au fil des kilomètres. Plusieurs fois deuxième durant la première étape, il signait un premier meilleur temps dans les 13km de Grandis-Saint-Bonnet-le-Troncy. A trois spéciales de l’arrivée, il occupait la troisième position à une trentaine de secondes du leader, avant qu’un problème technique ne l’oblige à se contenter de la 4e place.
« Nous n’avons pas pu nous battre pour la victoire à cause de soucis de freins alors que nous avions réussi à remonter en troisième position avant de perdre à nouveau du temps en fin de course. J’espère être présent au Rallye d’Antibes pour montrer tout mon potentiel. »
Corneau entamait le rallye en 9e position mais il progressait rapidement : 8e puis 6e, il terminait la première étape au cinquième rang et confortait sa position jusqu’à l’arrivée avec un quatrième temps dans l’ES12. Un Top cinq très encourageant pour la suite du programme en Trophée Clio.

Le prochain rendez-vous de la bande à Guigou – désormais soutenu médiatiquement par notre consoeur Antoinette Champclos, RussianLifeInMonaco.com et RussianLifeInFrance.com – est fixé dans moins d’un mois, à la 3e manche du championnat de France des rallye, du 20 au 22 mai à Antibes.
Il devrait faire beau…

Lire aussi : Le 1er ePrix de Paris de Formula E

Charles-Bernard ADREANI
Photo : Team Automeca-Florajet 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire