L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Pajero disparaît-il définitivement du catalogue de Mitsubishi ?

La Mitsubishi Pajero vat-elle disparaitre du catalogue ? Cette voiture emblématique du constructeur japonais, au même titre que la lignée des Lancer Evo, ne répond plus aux normes de pollution. Mais sommes-nous en face d’un simple « Au revoir » ou d’un « Adieu » ?

L’innovation, moteur du Mitsubishi Pajero

Il faut remonter à 1973 pour découvrir la première approche, au travers d’un concept-car, du Pajero « 4×4 – lifestyle » chez Mitsubishi. C’est six ans plus tard, au salon automobile de Tokyo 1979 que le concept Pajero II à toit Targa est dévoilé.
L’ambition était de lancer un véhicule de loisirs compact, confortable et capable de circuler sur des pistes et de franchir des obstacles. Face à l’accueil du public, le projet fut validé et c’est en mai 1982 que le Pajero de première génération lancé au Japon en version 3 portes de 3,87 mètres (avec toit rigide fermé ou capote découvrable). L’histoire se mettait en marche…

Fort d’une suspension avant indépendante (à double triangulation), d’une direction assistée ou encore de sièges avant suspendus, il marque les esprits dès sa sortie et continuera à innover tout au long de son cycle de vie : moteurs Diesel suralimentés avec intercooler, transmission automatique, freins à disque sur les quatre roues, nouvelle suspension arrière multibras avec ressorts hélicoïdaux, etc.

En 1983, la version 5 portes à empattement allongé avec trois rangées de sièges fit son apparition.

La deuxième génération (1991), reçut une boîte de transfert sophistiquée qui permet de passer de 2 à 4 roues motrices jusqu’à 100 km/h, un  ABS ou encore un airbag.

La troisième génération (1999) fut dotée d’une nouvelle architecture monocoque, de suspensions avant et arrière indépendantes, d’une direction à crémaillère, de transmissions automatiques INVECS qui s’adaptent au style de conduite de l’utilisateur, d’une gestion électronique de sa boîte de transfert, du contrôle électronique de trajectoire ASTC, etc.

Au final, ce sont plus de 3 millions de Pajero qui ont été produits depuis 1982.
Il y eu beaucoup de déclinaisons : Pajero Mini (K-car de 660 cm3 réservée au marché japonais entre 1994 et 2012), Pajero Junior (1995-1998), Pajero Sport dérivé du L200 (1996 à aujourd’hui), Pajero Pinin produit en Europe entre 1999 et 2004) du Pajero Evo etc.

Les différentes générations de Mitsubishi Pajero en photos

Le Mitsubishi Pajero a triomphé en rallyes-raids

Le Paris-Dakar et le Mitsubishi Pajero ont une longue et belle histoire en commun qui a commencé en 1983.  Grâce à ses 12 victoires (record inégalé à ce jour), entre 1985 et 2007, le Pajero a conquis ses lettres de noblesse.

Vainqueur de la Coupe du monde 2003 des rallyes-raids de la FIA, il reste, dans l’esprit des amateurs de 4X4 polyvalent, une valeur sûre. Aussi, quand Mitsubishi annonce l’arrêt de sa carrière sous sa forme actuelle, on ne peut s’empêcher de penser que celui qui a été aussi brillant en compétition ne se laissera pas abattre aussi facilement.
Le nom « Pajero »* bénéficie d’une telle notoriété qu’on n’imagine pas possible une disparition.

A la suite à la prise de contrôle de 34% du capital par Nissan pour 237 milliards de yens (soit 2,1 milliards d’euros), tout laisse à penser que le Pajero fait un « break » et qu’il nous reviendra avec des motorisations modernes et efficientes d’ici quelques années. En attendant, il en reste encore en stock chez les concessionnaires. Ne tardez pas trop pour vous offrir une légende.

*Le nom Pajero fait référence au chat sauvage Gato Pajero qui vit en Amérique du Sud.
Selon les marchés, le Pajero était également commercialisé sous le patronyme « Montero » ou « Shogun » parce que « Pajero » n’avait pas une signification très flatteuse…

AUTO – PARIS DAKAR 2005 – STAGE 1 – BARCELONA . BARCELONA 31/12/2004 – PHOTO : ERIC VARGIOLU / DPPI

Lire aussi : Lexus GT3 1st Victory : the day after

Philippe HORTAIL
Photos : Constructeur

LES OCCASIONS DE L’AGENCE AUTOMOBILIERE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire