L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nouvelle MINI John Cooper Works: 231 ch sous le capot

Intro

Elle fait partie des attentes à Détroit, le premier salon automobile de l’année 2015. La nouvelle MINI se dope pour sa version John Cooper Works, avec une puissance développée de 231 ch pour un couple de 320 Nm. Une nouvelle petite bombe.

MINI John Cooper Works 3

La semaine dernière, nous vous évoquions un modèle plus radical comme l’Abarth 695 Biposto (voir article Abarth 695 Biposto), aujourd’hui nous évoquons la plus nerveuse de la gamme MINI, la John Cooper Works.

MINI John Cooper Works 18Nous avons essayé cette année, la nouvelle MINI dans sa version 3 portes et 5 portes (voir essai 3 portes et 5 portes). Déjà très joueuses dans les finitions Cooper S, elles vont être supplantées en termes de performances par la dernière née qui sera dévoilée à Détroit. Le moteur 4 cylindres gagne ainsi 21 ch et surtout 40 Nm de couple par rapport à la précédente génération de la John Cooper Works ce qui permet de réaliser notamment un 0 à 100 km/h en 6,1 secondes avec la boîte automatique.

La boîte automatique Steptronic n’offre pas seulement des performances de vitesse, elle est également très efficace en termes de consommation d’essence puisqu’elle économise près d’un litre aux 100 kilomètres par rapport à la boite manuelle (5,7 l au lieu de 6,7 l) et limite ses émissions de CO2 à 133 g/km (contre 155 en boite manuelle).

La plus sportive des MINI gagne en musculature par rapport à la MINI Cooper S. Un bouclier avant résolument plus agressif, on enlève les phares antibrouillard pour intégrer des entrées d’air. L’arrière est également corrigé avec l’apparition d’un aileron. La MINI JCW repose sur des jantes de 17 pouces (voire 18 en option). Sur le plan de l’esthétique, on note également que le base de caisse est aux couleurs de la carrosserie. MINI John Cooper Works 39Pour assumer cette sportivité, la marque qui appartient au groupe BMW a choisi de faire confiance à des freins Brembo et a dû modifier les suspensions. Enfin l’amortissement piloté est toujours disponible mais en option.

La MINI JCW inside

Dans l’habitacle, on quitte la fantaisie pour plus de sportivité. On retrouve toute la panoplie des modèles sportifs avec les sièges sport bicolores qui  bénéficient d’un appuie-tête intégré et renforce ainsi le maintien latéral,  un pédalier en aluminium, un volant en cuir avec surpiqûres, des seuils de porte et un levier de vitesses spécifique – petit souci du détail- avec un pommeau rétro-éclairé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire