L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Hankook 24 Heures Paul-Ricard : la magie de l’endurance sur un circuit de légende

Après les trois premiers rounds des « 24H Series powered by Hankook » – deux épreuves de 12 heures (Le Mugello en Italie et Zandvoort en Hollande) et une de 24 heures (Silverstone en Angleterre) -, les équipages répartis dans les catégories Voitures de Tourisme, GT et Spéciales 24H vont enchaîner avec trois courses de deux tours d’horloge : ce week-end (16-17 juillet) sur le circuit Paul-Ricard, puis à Barcelone-Montmelo début septembre, et enfin à Brno en République Tchèque à la mi-octobre.

31-118 [1280x768]

La deuxième édition des Hankook 24H du circuit Paul-Ricard marque donc ce week-end le coup d’envoi de la seconde partie de saison 2016 de la « 24H Series powered by Hankook », en présence de 55 équipages engagés pour la course provençale. Après la pause estivale, la rentrée se fera aux Hankook 24H de Barcelone, du 2 au 4 septembre.

03-027 [1280x768]

Daphné Gengler, de l’agence néerlandaise Creventic en charge de la promotion et de l’organisation des 24H Series powered by Hankook en collaboration avec le Ducth National Racing Team (DNRT) rappelle : « L’an dernier, l’édition inaugurale de la course sur le circuit Paul-Ricard avait rencontré un vif succès auprès des concurrents ce qui nous a incités à revenir en Provence, en revanche le rendez-vous de Barcelone est désormais devenu une classique de l’endurance et une valeur sûre de notre calendrier. »

Romain Dumas, Stéphane Ortelli, des pilotes de 24 nationalités au départ
Et une sacrée diversité parmi la cinquantaine de voitures sur la grille

48-265 [1280x768]

Avec des teams et des pilotes français, bien évidemment, mais aussi africains du sud, allemands, américains, anglais, argentins, australiens, autrichiens, belges, chiliens, chinois, danois, gallois, hollandais, hongrois, italiens, iraniens, libanais, luxembourgeois, monégasques, russes, suédois, suisses et tchèques, on comprend que cette série de compétitions ait reçu l’aval de la FIA (Fédération internationale de l’automobile).

Parmi les pilotes, Romain Dumas, Stéphane Ortelli,Fredy Barth, Jules Gounon, Raphaël Van der Straten, Olivier Baron, et des gentlemen drivers appliqués coachés par Sébastien Chardonnet tels que Franck Thybaud et Tiziano Carugati à bord d’une Renault RS01, avec laquelle ils vont affronter des voitures aussi différentes que des Mercedes SLS AMG, Ferrari 488 et Aston Martin Vantage et Lamborghini Huracan  dans les rangs des GT3, mais aussi des Audi R8 LMS et LMS Ultra, Porsche 991 GT America, GT3R et Cup, 997 Cup et Cayman GT4, Marc Focus et Marc Mazda V8, Chevrolet Corvette, BMW E90 M3 et M235i Racing Cup, Ginetta, Seat Leon Cup Racer, Honda FK2 Civic, Peugeot 208GTi, Peugeot RCZ et Renault Clio Cup III et IV. Une sacrée diversité de voitures en l’occurrence !

Daphné Gengler : « Le circuit Paul-Ricard est l’enfant d’un entrepreneur passionné ! »

29-493 [1280x768]

Et Daphné Gengler de poursuivre avec enthousiasme ses commentaires au sujet de ces 24 Heures qui allient la magie de l’endurance à un circuit de légende d’évoquer ce que nous, français, avons un peu tendance à oublier : « Les Hankook 24H circuit Paul-Ricard mènent teams et pilotes au sud de la France dans la superbe région du Var, à quelques encablures de la Méditerranée, pour découvrir ou retrouver un circuit inauguré en 1970. Il est l’enfant de l’entrepreneur et passionné de sport automobile qu’était Paul-Ricard – dont la célèbre dynastie a donné son nom à l’apéritif anisé Ricard – et il a accueilli 14 Grands Prix de France de Formule 1 de 1971 à 1990.

« A l’aube du nouveau millénaire, le circuit a été totalement rebâti, ce qui a abouti à l’infrastructure moderne que nous connaissons aujourd’hui, et ses solutions sont exemplaires au niveau de la sécurité. L’une des caractéristiques de ce tracé est la longue ligne droite du Mistral (1800m) utilisé agrémenté d’une chicane pour la course de 24 heures. Avec la proximité de délicieux petits villages tels que Bandol et Cassis, de grands vins et l’excellente cuisine provençale, participer aux Hankook 24H circuit Paul-Ricard peut aisément prendre des airs de vacances. Voilà pourquoi l’intérêt pour cette épreuve est majeur! »

54-350 [1280x768]

Précisons que les 24H Hankook circuit Paul-Ricard bénéficient des commentaires de l’équipe de www.radiolemans.com, et que la course sera diffusée sur Motors TV; un streaming live en qualité HD sera également disponible sur le site http://www.24hseries.com/live. Et pour en savoir encore plus sur cette compétition, rendez-vous sur le portail officiel http://www.24hseries.com/.

Départ des 24 Heures Hankook circuit Paul-Ricard à 14h30 demain, samedi 16 juillet : elle seront précédées d’une minute de silence afin de rendre hommage aux victimes du 14 juillet à Nice.
Entrée gratuite. Attention, accès au paddock réservé aux membres du club circuit Paul-Ricard.

Voir la vidéo : La minute de silence à la mémoire des victimes du 14 juillet à Nice.
Lire aussi : Essai Tesla en conduite autonome

Charles-Bernard ADREANI avec Natasha MARK
Photos : Raymond PAPANTI

Les essais des 24H Hankook circuit Paul-Ricard vus par Raymond Papanti

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire