L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

14 et 15 mai : championnat de Drift et 3e Grand Prix Camions du Castellet au circuit Paul-Ricard

Les Grands Prix Camions sont ancrés de longue date dans l’histoire du circuit Paul-Ricard. Et la 3e édition du XXIe siècle sera sur le Plateau du Castellet la semaine prochaine, samedi 14 et dimanche 15 mai.  Un événement compétition et festif à vivre en famille, qui verra s’affronter 22 monstres propulsés par des moteurs de mille chevaux.
Aux côtés de la Coupe de France Camions, figurent trois autres compétitions : la série Caterham, la Lotus Cup Europe de la FIA, également programmées sur le tracé de 3,8 km, ainsi que le championnat de France de Drift de la FFSA sur le circuit du Driving Center.

Les 14 et 15 mai, le troisième Grand Prix Camions du Castellet va attirer la grande foule au circuit Paul-Ricard.

Les samedi 14 et dimanche 15 mai, le 3e Grand Prix Camions du Castellet va attirer la grande foule au circuit Paul-Ricard. Et le tracé de 3,8km va en voir de toutes les couleurs !

Les Camions de Grand Prix disputeront cette année cinq compétitions dans le cadre de la Coupe de France, et l’ouverture des festivités sportives se fera sur le Circuit Paul Ricard de 3,8 km le week-end de Pentecôte. Les premiers affrontements entre au moins 22 bêtes de 5,5 tonnes aux châssis rigidifiés et aux suspensions conçues et réglées en conséquence auront donc lieu avec des bêtes propulsées chacune par un moteur de 1050 chevaux,  électroniquement limitées à 160km/h. De même qu’à bord des voitures de compétition, leurs cellules de pilotage sont équipées d’arceaux de sécurité et de sièges baquets. Différents systèmes de protection et de réglage complètent l’équipement de même qu’à bord des voitures de compétition.

Laurine Orsini : « Je suis un pilote parmi d’autres »

Parmi les concurrents attendus figure le Team Orsini, de l’Orangeoise Laurine Orsini.
Discrète secrétaire comptable en semaine et pilote le week-end, Laurine, 27 ans, est la seule femme engagée dans la Coupe de France Camions. Elle pilote un Mercedes Axor.

« Ce sera ma deuxième course au circuit Paul Ricard, confie-t-elle. L’an passé j’y avais fait mes débuts. J’y ai appris… En fin de saison, au Mans, le moteur a explosé et nous venons de le refaire. Mes premières séances de roulage pour le Grand Prix 2016 au Castellet seront donc pour moi une séance de tests. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je ne me sens pas une femme dans un milieu d’hommes mais un pilote parmi d’autres. Ce n’est pas un milieu où il y a plus de machos qu’ailleurs et je m’y sens bien intégrée. En plus, j’ai rencontré énormément de femmes qui suivent les compétitions de camions. Quant au circuit Paul Ricard c’est l’un de mes préférés. »

Vincent Crouzade, 18 ans : « Ma première course au Paul-Ricard »

Comme la plupart des disciplines de sports mécaniques, les pilotes y sont de plus en plus jeunes. Ainsi, celui du Team Truck Toulousain, Vincent Crouzade, est âgé de 18 ans seulement. Il est le cadet des jeunes loups et il a commencé à courir en Grand Prix Camions au cours de la saison 2015.

« J’attaque une formation pour passer le permis poids lourds car je veux devenir chauffeur routier. Depuis mes débuts, l’an passé sur le circuit de Charade, mon camion de compétition est un Iveco Stralis. J’ai fait deux courses avec et je commence à bien le connaître. En revanche, ce sera ma première course au circuit Paul Ricard mais je n’ai aucune appréhension particulière car je le connais pour avoir été auparavant mécanicien dans un team. C’est un bel endroit, où l’ambiance est super sous le soleil. »

Antonin Vincent : « Dans les dix premiers, ce ne serait pas mal… »

Débutant également, tout aussi passionné et ambitieux, le drômois Antonin Vincent, de l’Etoile-sur-Rhôme, a quant à lui 21 printemps.

« J’ai la chance de piloter car le Team Truck Compétition me prête un camion, un Volvo FM12. J’ai débuté lors de 24 Heures 2015 au Mans et je poursuis mes études en BTS de Conception de produits industriels. Le circuit Paul Ricard sera pour moi une grande première, et il sera très motivant de rouler dans un lieu qui a une telle histoire. Je vais essayer de ne pas me laisser impressionner, de prendre du plaisir à piloter et d’en donner au public car c’est pour moi une chance et un honneur d’y piloter après deux années à y être venu en qualité de mécano au sein du team TCS.
« Une bonne perf ? Dans les dix premiers ce ne serait pas mal… »

Le Lycée de Bron, et Fabien Calvet quadruple vainqueur en… 1999

En Grands Prix Camions plus qu’ailleurs, chaque équipe a son originalité, et on notera celle du Team Béjuit Racing. Il est le résultat d’un projet mené par le Lycée de l’Automobile de Bron, et le camion de course a été créé et modifié par les élèves en mécanique PL (Poids lourds) du lycée. Il est piloté par Pierre Parsus, un professeur de course qui allie éducation et passion, tout comme ses élèves.

Fabien Calvet ex-pilote, est le président de la Commission Camions à la FFSA (Fédération française du sport automobile). Tout sauf un inconnu au circuit Paul Ricard, il s’y connaît « un peu » en matière de camions, de transports et de compétitions.
Son palmarès est riche de podiums et de succès nationaux et européens mais… demande-t-il, « Parlez du Grand Prix Camions du Castellet pas de moi. La Coupe de France Camions 2016 comportera cinq beaux événements, au circuit Paul Ricard où les camions ont retrouvé leurs marques depuis trois saisons déjà, à Nogaro au début du mois de juin, à Charade en septembre, puis en octobre au Mans en enfin à Albi pour la finale.
« Pour le Castellet, nous avons déjà validé 20 inscriptions mais il y aura au moins trois pilotes invités et même un team portugais car les licenciés d’une fédération membre de la CEE peuvent disputer à leur gré une ou plusieurs épreuves de la Coupe de France des Grands Prix Camions. Pour moi c’est un lieu fantastique, quand j’étais minot j’y venais en stop !
« En tant que pilote j’y ai été le dernier vainqueur en Grand Prix Camions de la première vie du circuit Ricard, en 1999. A l’époque, j’étais pilote MAN et il y avait quatre courses. Je les ai toutes gagnées, je ne vous dis pas la fête ! »

Les courses Caterham et Lotus Cup Europe

Dignes héritières des Lotus 7, les performances des Caterham font pâlir d'envie bien des GT.

Dignes héritières des Lotus 7, les performances des Caterham font pâlir d’envie bien des GT.

Avec leur exceptionnel rapport poids/puissance, les Caterham – dignes héritières de la fameuse Lotus 7 imaginée par Colin Chapman – sont de phénoménales automobiles de compétition. Les caratéristiques techniques des plus affûtées de ces « balles » capables de filer à 200km/h et d’accélérer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes se passent de tout commentaire. Caterham R300 : moteur Ford 2.0 Duratec, puissance maximale 175 chevaux à 7000 tours/minute, couple maximal 188 Newton/mètre à 6000 tours/minute, associé à une boîte de vitesses à six rapports et doté d’un pont autobloquant. Equipements sport : pneumatiques Yokohama A048M, silencieux d’échappement obligatoire, transpondeur Chronelec. Poids 535 kg. Il s’agira au circuit Paul Ricard de la quatrième compétition Caterham de la saison 2016.

Christian Bonnal, l’un des concessionnaires Caterham tricolores et organisateur de courses Caterham précise : « Nous organisons des épreuves depuis 1996, et nous attendons au circuit Paul Ricard une soixantaine de voitures, entre les 2 litres et celles à moteurs 1600 cm3. J’aime particulièrement le Circuit Paul Ricard qui est apprécié par tous les pilotes. Il faut dire que je l’ai connu en 1975, année à l’issue de laquelle j’avais eu la chance d’être finaliste du Volant Renault-Elf-Winfield du circuit Paul Ricard… »

La Lotus Cup Europe, 11e du nom, a été créée pour répondre à la demande de clients européens attirés par la pratique du sport auto dans un environnement à la fois convivial et professionnel. Et au cours des dix dernières années, des pilotes de tout le Continent ont afflué, unis par leur enthousiasme pour la marque et l’esprit gentlemen drivers d’un championnat diffusé sur Motors TV.
Depuis trois saisons déjà, la Lotus Cup Europe est devenue une série internationale de la FIA (Fédération internationale de l’automobile). Les voitures sont réparties en quatre catégories – V6 Cup, 2-Eleven, Open et Production – qui garantissent la présence d’une variété de Lotus. L’étape du circuit Paul Ricard donnera lieu à des courses dont la vitesse moyenne laissera rêveurs certains propriétaires de GT extrêmement sophistiquées…

Animations pour tous et Truck Show FranceRoutes

Les camions décorés font partie du spectacle des Grands Prix Camions.

Les camions décorés font partie du spectacle des Grands Prix Camions.

Village constructeurs, équipementiers : AlloPneus, DAF, First Stop, FC Promotion, Iveco, MAN, Renault Trucks, Scania, Volvo Trucks… Espace emploi et formations, pour les professionnels du recrutement, transporteurs et pros de la formation.
Village exposants : maquettes, casquettes, tee shirts, etc.
Gymkhana et épreuve de mécanique : sur la ligne droite des stands,  course contre la montre et précision seront les maîtres mots de ces épreuves qui mettront à l’honneur les mécaniciens et les pilotes des équipes du Grand Prix Camions sur la ligne droite des stands. Deux moments forts en sensations et en adrénaline, pour lesquels les participants auront besoin des encouragements du public.
Gymkhana : le samedi de 20h15 à 20h45. Epreuve de mécanique : le dimanche de 12h40 à 13h10.
Truck Show FranceRoutes : exposition de 150 camions décorés, américains, anciens et tunés
Défilés des camions décorés : le samedi de 18h45 à 20h15 et le dimanche de 11h40 à 12h40.
Les zones d’exposition : l’une à côté du paddock et l’autre devant l’Xtrem Park. Exposition de trikes, exposition de voitures anciennes, piste de kart, tyroliennes géantes et parcours aventure, fête Foraine.
Village d’animations dédié aux enfants (Xtrem Park) : séances de maquillage, jeux de plein air, structures gonflables.

Animations non-stop : sur scène, Pom-pom Girls, danse country, jeux-concours…
Samedi soir 100% festif : dès 19h, défilé des Camions Décorés, épreuve de Gymkhana, show cascade avec Pascal Dragotto et l’équipe de Drift, feu d’artifice, concert DJ.

Avec Mécénat Chirurgie Cardiaque : le « Grand Prix du Cœur »

Aidez un enfant malade et gagnez un baptême en camion de course ou en Caterham R300.
Le Grand-Prix Camions du Castellet s’associe à l’Association Mécenat Chirurgie Cardiaque pour créer «Le Grand-Prix du Cœur».
L’objectif est de récolter le maximum de fonds afin de permettre à un enfant atteint de malformations cardiaques, et venant d’un pays défavorisé, de se faire opérer en France.
Deux tombolas – une sur internet et une autre sur place au circuit Paul-Ricard – permettront à tous de participer à cette action et de gagner un des nombreux lots, dont des baptêmes en camion de course et en Caterham. Lien vers la Tombola : cliquez ici !

50 voitures au Driving Center pour le championnat de France de Drift

Après une première exposition de Tuning, le circuit Paul-Ricard va passer au Drift sur le Driving Center.

Après une première exposition de Tuning, le circuit Paul-Ricard va passer au Drift sur le Driving Center.

Né au Japon dans les années 80, le Drift est aujourd’hui devenu une discipline reconnue par la FFSA (Fédération française du sport automobile). Une compétition à part entière avec dérapages, courses poursuites, dépassements à quelques centimètres.
Quelques jours après une première expérience concluante d’exposition de Tuning, le circuit Paul Ricard servira de théâtre au deuxième rendez-vous du championnat de France de Drift. Cinquante voitures ont été inscrites, et certaines sont dotées de moteurs dont la puissance peut atteindre 800 chevaux.
Deux journées de battles sont attendues sur la piste du Driving Center spécialement dédiée au Drift pendant le week-end du Grand Prix Camions du Castellet.
Plus d’infos sur : Drift Events.

Programme du championnat de Drift au Driving Center
Samedi 14 mai :
 09h00 – 12h00 Essais Privés ELITE/PRO/LOISIR; 14h00 Qualifications ELITE/PRO 2 runs; 17h00 Qualifications LOISIR 2 runs; 18h30 – 18h45 Dédicaces.
Dimanche 15 mai : 09h00 – 10h00 Essais Libres PRO/ELITE TOP32; 12h00 – 12h15 Dédicaces; 13h45 Parade TOP 16; 14h00 TOP 16; 17h00 Podium

Programme du Grand Prix camions sur le circuit Paul-Ricard de 3,8 km
Samedi 14 mai :
 09h00-09h30 Essais libres 1 Coupe de France Camions; 09h40-10h00 Essais Qualifs Catherham Academy; 10h10-10h40 Essais libres 2 Coupe de France Camions; 10h50-11h20 Essais libres Lotus Cup Europe; 11h30-11h50 Essais Qualifs Caterham R300; 12h00-12h20 Essais Qualifs Coupe de France Camions; 12h30-13h30 Animations Piste; 13h30-14h00 Essais Qualifs Lotus Cup Europe; 14h20-14h50 Course Caterham Academy; 15h35-16h05 Course 1 Coupe de France Camions; 16h30-17h00 Course 1 Lotus Cup Europe; 17h20-17h50 Course 1 Caterham R300; 18h05-18h35 Course 2 Coupe de France Camions; 18h45-18h55 Présentation partenaire Truck Show; 19h05-20h15 Défilé Truck Show
20h15-20h45 Epreuve Gymkhana; 20h45-21h45 Show mécanique; 21h45 Feu d’artifice; 21h55 Concert.
Dimanche 15 mai : 09h00-09h20 Warm Up Coupe de France Camions; 09h30-09h50 Essais Qualifs 2 Caterham Academy; 10h00-10h30 Course 2 Lotus Cup Europe; 10h40-11h00 Essais Qualifs 2 Coupe de France Camions; 11h10-11h30 Essais Qualifs 2 Caterham R300; 11h40-12h10 Défilé Truck show
12h40-13h10 Epreuve de mécanique; 13h10-13h40 Animation ligne droite; 13h55-14h25 Course 2 Caterham Academy; 14h40-15h10 Course 3 Coupe de France Camions; 15h25-15h55 Course 3 Lotus Cup Europe; 16h05-16h35 Course 2 Caterham R300; 16h50-17h20 Course 4 Coupe de France Camions
17h20-17h30 Proclamation vainqueur; 17h40-18h10 Baptêmes du cœur; 18h30-19h00 Grand Prix du Coeur.

Accès GP Camions et Drift

Pass week-end 14-15 mai : 35€; Pass dimanche 15 mai : 20€; entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés. Billetterie : CircuitPaulRicard.com.

Charles-Bernard ADREANI
Photos : circuit Paul-Ricard

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire