L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Test pneus : le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV.

C’est sur la piste de développement de Mireval, près de Montpellier (34) que nous avons pu tester le dernier né du constructeur américain, le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV. Ses prestations sur route mouillée sont étonnantes.

Un Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 destiné aux SUV

Les SUV et autres 4×4, avec leurs poids élevé, centre de gravité haut perché et moteurs dotés d’un couple important font peser sur leurs pneus des contraintes spécifiques. Aussi les ingénieurs de Goodyear ont-ils eu une approche différente et globale pour apporter une solution visant à améliorer le grip sur sols sec et mouillé et diminuer les distances de freinage. Le fruit de leur travail est disponible pour un certain nombre de modèle à ce jour. Mais la liste devrait s’accroître.

Une déformation pour freiner plus court

Si on veut réduire les distances de freinages, il faut agir sur la composition de la gomme et la surface de contact. L’Active Braking Technology du Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV s’appuie sur le second critère. Lors d’une action franche sur la pédale des freins, le pneu se déforme légèrement pour que la surface de contact avec la route s’élargisse, ce qui renforce l’adhérence et permet un freinage efficace et des distances courtes à la fois sur sol sec ou mouillé.

Les essais comparatifs réalisés par le TÜV Süd Product Service GmbH, effectués à la demande de Goodyear, ont permis de démontrer que sur sol sec ou mouillé, les distances de freinage par rapport à son meilleur concurrent sont plus courtes de 1,2 mètre.

 

Une gomme spécifique pour un meilleur grip

En mettant en place le « Grip Booster Technology » sur le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV, Goodyear tente d’apporter une réponse à l’architecture irrationnelle d’un SUV sportif… Grâce à une résine adhésive ajoutée au mélange de gomme, l’adhérence entre le pneu et la surface de la route est améliorée. Lors de nos tests sur route sèche, la différence n’est pas aussi importante qu’on pourrait l’imaginer. Par contre, sur piste mouillée, le résultat est étonnant grâce à l’absence de sous-virage et à un niveau de grip réellement surprenant.

Le test du slalom

Nos tests comportaient un slalom. A cette occasion, nous avons pu observer l’intérêt de la « Optimized Construction SUV » (technologie de construction optimisée SUV) qui repose sur ’utilisation de nouvelles cordes tissées pour les différentes parties de la construction de la carcasse du pneu. Pour réduire encore plus l’usure des pneus, la cavité et les sculptures du pneu ont été particulièrement étudiées. Notre SUV, un Range Rover Velar, bénéficiait d’un comportement étonnant, sans sous-virage. Il était facile de sentir les limites de l’adhérence.

Au final, le  Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV apporte un gain sensible en terme de comportement. Mais c’est sur route mouillée qu’il vous surprendra le plus.

Philippe HORTAIL

Ca part de là : la machine à mélanger les différents composants du futur pneu.

LES OCCASIONS DE L’AGENCE AUTOMOBILIERE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire