L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

14-15 octobre : vers de chaudes finales FFSA GT – GT4 au circuit Paul Ricard

L’Eté indien sera de la partie pour les très attendues et chaudes finales 2017 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup les 14 et 15 octobre au circuit Paul Ricard. Mais pas seulement, puisque la Porsche Carrera Cup, le nouvelle Peugeot Sport 308 Racing Cup, la Renault Sport Clio Cup et le Championnat de France de monoplaces F4 seront également au programme des festivités. En attendant, revoyez le slideshow 2016 du Team Papanti-Farina.

Les concurrents du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup enchaînent les circuits de Grand Prix depuis la chaude rentrée à Nevers – Magny-Cours. Et dans la foulée de la piste barcelonaise de Catalunya-Montmeló où ils sont ce week-end, ils mettront donc le cap vers la Provence pour les ultimes rounds 2017 sur le circuit Paul Ricard. SRO Motorsports a repris les rênes pour trois saisons au moins du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup – une série nationale ouverte à l’international -, 20 ans exactement après la création du championnat de France Grand Tourisme par Stéphane Ratel.

Aston Martin, BMW, Ginetta, McLaren, Maserati et Porsche à vitesse de croisière

La catégorie GT4 réunit des GT de constructeurs prestigieux, des coupés de grande série et des productions limitées de petits constructeurs. Ainsi la catégorie plaît par sa diversité et par son prix, de 50% inférieur à celui de sa grande soeur la GT3, tant en coût d’achat que de fonctionnement. Pour cette finale sur le Circuit Paul Ricard, où le tracé du Grand Prix de France F1 sera utilisé, les meilleures GT4 du moment seront au coude à coude : Aston Martin, BMW, Ginetta, McLaren, Maserati et Porsche.

Stéphane Ratel, fondateur et Président de SRO Motorsports Group, est sûr de son coup : « Je crois, dit-il, énormément en la catégorie GT4. Quand on analyse la conjoncture économique actuelle, c’est clairement la meilleure solution pour certaines compétitions nationales. Les GT4 sont des voitures qui parlent aux fans, elles sont à la fois spectaculaires et abordables. Tous les ingrédients sont réunis, et on voit d’ailleurs le succès grandissant du GT4 dans le British GT et dans la GT4 European Series Northern Cup. »

Au circuit Paul Ricard on souligne : « Le championnat de France GT de la FFSA fête ses 20 ans de belle manière, en reprenant du souffle avec un nouveau format de compétitions autour des GT4. Elles constituent l’incontournable base des courses en circuit dans l’Hexagone et permettent aux jeunes talents d’éclore au contact de leurs aînés et des pilotes professionnels. Avec le support de trois constructeurs tels que Peugeot, Renault et Porsche qui proposent un large éventail de catégories, le plein de concurrents est assuré. Il ne leur reste qu’à enthousiasmer le public attendu nombreux pour les épreuves finales. »

GT4 : des teams, des pilotes et des voitures de choc

En parcourant la liste des teams engagés dans le Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup, on note que tant du côté des équipes Pro-Am (pilotes « professionnels » et « amateurs ») et AM (« amateurs »), des pilotes et des voitures,  il y a du très costaud. Voici quelques teams à suivre.

N1. Racing Technology, Jim Pla (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N3. Energy By ART, Bruno Hernandez (McLaren 570 S GT4); N4. Energy By ART, Alain Ferté, Grégoire Demoustier (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N6. BMW Team France, Jean-Claude Lagniez (BMW M4 EKRIS GT4); N8. Speed Car / AT Events, Robert Consani (Ginetta G55 GT4); N10. Equipe Verschuur, Csaba Mór et Finlay Hutchison (McLaren 570S GT4); N18. Martinet By Almeras, Henry Hassid (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N22. Martinet By Almeras, Anthony Beltoise (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N26. CMR, Nicolas Tardif et Soheil Ayari (Ginetta G55 GT4); N27. IMSA Performance, Jean-Luc et Michael Blanchemain (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N30. CD Sport, Gilles Vannelet et Mike Parisy (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N31. CD Sport, David Hallyday et Morgan Moullin-Traffort (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N34. GP34 by Gemo Motorsport, Philippe Marie (Maserati GrandTurismo GT4); N44. Generation AMR Super Racing, James Holder (Aston Martin Vantage GT4); N54. Vic Team, Paul et Jean Philippe Lamic (Ginetta G55 GT4); N64. Vic Team, Olivier Jouffret et Eric Trémoulet (Porsche Cayman Clubsport); N66. SaintéLoc Racing, Valentin Simonet et Sebastien Dumez (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N69. SaintéLoc Racing, Manuel Rodrigues et Gregory Guilvert (Porsche Cayman Clubsport MR GT4); N77. eSky AKVO Racing Team, Lukasz Kreski et Maciej Marcinkiewicz (Maserati GranTurismo MC GT4); N111. CMR, Stéphane Tribaudini et Michael Petit (Ginetta G55 GT4); N117. Street Art Racing, Eric Cayrolle et Arno Santamato (Aston Martin Vantage GT4); N200. Schubert Motorsport, Beitske Visser et Dennis Marschall (BMW M4 GT4); N333. Bullitt Racing, Stephen Pattrick et Andy Meyrick (McLaren 570S GT4); N444. Speed Car, Philippe Salini et Gael Castelli (Ginetta G55 GT4); N888. Ekris Motorsport, Max Koebolt et Ricardo van der Ende (BMW Ekris M4 GT4); N999. CMR, Gwenaël Delomier et Sylvain Debs (Ginetta G55 GT4).

Carrera Cup, 308 Racing, Clio Cup et F4 à la fête pour le spectacle

Mais sur le Circuit Paul Ricard, les GT4 ne seront pas les seules autos à la fête. Et du spectacle il y en aura aussi à tous les étages des courses de la toujours très ouverte Porsche Carrera Cup France, de la toute nouvelle Peugeot Sport 308 Racing Cup, de la tonitruante Renault Sport Clio Cup où a fait son apparition la Clio IV Phase 2, et du Championnat de France de F4 où les jeunes loups de la monoplace expriment leur talent naissant.

Porsche Carrera Cup : Andlauer, De Narda et Latorre en « A », C. Lapierre, Misslin et Lindland en « B »

Sommet des compétitions monomarques, la Porsche Carrera Cup France verra, comme le veut la tradition, s’expliquer les plus affûtés de « Porschistes » du moment sur le Circuit Paul Ricard : Julien Andlauer, Joffrey de Narda et Florian Latorre chez les « A », Christophe Lapierre, Nicolas Misslin et Roar Lindland chez les « B ». Et tout porte à croire qu’il faudra attendre le dernier drapeau à damier de la saison pour connaître le successeur de Mathieu Jaminet. Néanmoins, Julien Andlauer (Martinet by Alméras), déjà lauréat à cinq reprises, est favori sur le papier.
Il lui faudra pourtant compter avec le régulier Joffrey de Narda (Sébastien Loeb Racing), cinq podiums et une victoire, et le toujours rapide Florian Latorre, également pilote Martinet by Alméras, auteur des cinq dernières pole positions. Et, en retrait, Vincent Beltoise (Saintéloc) reste chiffres en mains dans le coup. Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) s’avérant jusqu’à présent le meilleur débutant. Dans le Championnat B, Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing), Nicolas Misslin (Martinet by Alméras) et Roar Lindland (Sébastien Loeb Racing), respectivement trois fois, deux fois, et une fois victorieux.

Renault Sport Clio Cup : Guillot, Castagné et Milan vers la couronne

Le classement général provisoire de la Renault Sport Clio Cup 2017 avant le rendez-vous du Circuit Paul Ricard laisse entrevoir un match à trois vers la couronne : 1. Marc Guillot (Milan Compétition), 350 points ; 2. Benoît Castagné (Raiwoit Racing), 302 ; 3. Nicolas Milan (Milan Compétition), 290.
Chez les Juniors : 1. Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing), 225 points ; 2. Corentin Tierce (Tierce Racing), 132 ; 3. Kévin Jimenez (GPA Racing), 98.
Enfin du côté des Gentlemen : 1. Mickael Carree (T2CM), 181 points ; 2. Emmanuel Raffin (Autosport GP), 155 ; 3. Stéphane Auriacombe (T2CM), 142.

Peugeot Sport : Julien Briché déjà assuré du premier titre 308 Racing Cup

A l’issue de l’escale nivernaise, où il a remporté la première des deux courses et terminé 3e la seconde Julien Briché est assuré de remporter le titre en 308 Racing Cup sur le Circuit Paul Ricard. Déjà vainqueur à Nogaro, à Pau, à Dijon et à Spa, le pilote JSB Compétition aura, au Circuit Paul Ricard, seulement à savourer cette première couronne 308RC.
En revanche, dans son sillage les autres catégories promettent du spectacle pour les podiums et les accessits, surtout après les récentes performances de Julien Gilbert et de Richard Amaury sous la pluie. En Junior et en Gentlemen aussi, des pilotes ont fait le trou, Teddy Clairet et Denis Gibaud.

F4 : la porte d’entrée des compétitions de monoplaces

Enfin, les « petites » monoplaces de F4, porte d’entrée des compétitions de monoplaces au sein de la FFSA Academy vers la F1, dont ce sera le 7e déplacement de la saison pour les 16 pilotes – après Nogaro, Monza, Pau, Spa-Francorchamps, Magny-Cours et Barcelone – complèteront le programme des festivités sportives du week-end au Circuit Paul Ricard.
Selon Nicolas Deschaux, le président de la FFSA, « le Championnat de France F4 est un élément clé de notre politique haut niveau en circuit. Organisé au travers de notre Centre de formation fédéral basé au Mans, il bénéficie du fidèle soutien de Renault et a vu évoluer de nombreux pilotes de renom aujourd’hui engagés au niveau international. »

La nouvelle monoplace de F4, réalisée en collaboration avec Signatech Automobiles, a fait l’objet de nombreuses évolutions techniques, notamment dans le domaine de l’aérodynamique avec un nouveau nez et un extracteur arrière, ainsi que sur les trains roulants avec l’apport d’une barre antiroulis arrière. Le gain en performance est estimé à 2 secondes au tour par rapport à l’année dernière. Châssis : monocoque carbone norme F3 FIA, utilisant comme en Formule 1 la « technologie sans quille », aérodynamique réglable. Moteur : Renault 1600cm3, 160 chevaux à 7300 tr/min. Pneus, Kumho. Poids, 470kg.

Le programme complet des finales 2017 FFSA GT4

Attention, les horaires peuvent être soumis à certains changements.
Vendredi 13 octobre (pas d’accès public) : essais libres et privés de 9h30 à 17h50.
Samedi 14 : 9h00-9h40 Essais qualificatifs FFSA GT; 9h50-10h10 Essais qualif 1 Renault Clio Cup France; 10h20-10h40 Essais qualif 1 Porsche Carrera Cup France; 10h50-11h15 Essais qualif 1 Peugeot 308 Racing Cup; 11h25-11h50 Essais qualif Championnat de France F4; 13h05-14h05 Course 1 FFSA GT; 14h35-15h05 Course 1 Porsche Carrera Cup France; 15h35-16h05 Course 1 Renault Clio Cup France; 16h35-17h00 Course 1 Championnat de France F4; 17h30-18h00 Course 1 Peugeot 308 Racing Cup.
Dimanche 15 : 9h00-9h25 Essais qualif 2 Peugeot 308 Racing Cup; 9h35-9h55 Essais qualif 2 Renault Clio Cup France; 10h05-10h25 Essais qualif 2 Porsche Carrera Cup France; 10h55-11h20 Course 2 Championnat de France F4; 11h50-12h20 Course 2 Peugeot 308 Racing Cup; 13h50-14h50 Course 2 FFSA GT; 15h20-15h50 Course 2 Renault Clio Cup France; 16h20-16h50 Course 2 Porsche Carrera Cup France; 17h20-17h45 Course 3 Championnat de France F4.
Accès public : enceinte générale : 10€ pour le week-end (en vente sur place uniquement); entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés (billet « Enfant » à télécharger sur le site); Abonnés, accès gratuit sur présentation du pass Club 2017; Pack promo, 15 € l’accès aux deux week-ends, Championnat de France FFSA GT et Dix Mille Tours (21-22 octobre) en prévente sur le site CircuitPaulRicard.com

Lire aussi : Le Grand Prix de France F1 fait la Foire !

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Raymond PAPANTI et Jean-Marie FARINA, FFSA et CPR

Slideshow by Papanti-Farina Team, 2016 FFSA GT Finals

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire