L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Renault Latitude.

Renault a quitté le segment du véhicule haut de gamme sur la pointe des pieds avec la Vel Satis… et tente d’y revenir discrètement. Car c’est bien de discrétion dont il s’agit quand on aborde la Renault Latitude. Il est loin le temps de la très belle Avantime et son esprit novateur (je fais partie de ceux qui aimait beaucoup cette voiture et qui regrette sa disparition.) Les créateurs n’en n’ont pas eu beaucoup, de latitude, pour le nouveau haut de gamme Renault.

Trop discrète

La ligne d’une voiture est toujours un critère très subjectif mais pour ce qui me concerne, la Latitude a un style trop classique pour pouvoir s’affirmer comme un haut de gamme. La face avant n’est pas élégante. L’arrière, avec ses deux sorties d’échappement (sur la V6), est plus travaillé et soigné. L’intérieur n’est pas innovant sauf à considérer qu’un siège massant ou une climatisation parfumée soit une nouveauté. Une chose est sûre, elle ne déroutera pas ceux qui recherchent une voiture statutaire non ostentatoire… Et dans notre beau pays où rouler en BMW, Audi ou Mercedes est parfois mal considéré, c’est un avantage.

Prix serré

L’ambition de la marque au Losange est de positionner Latitude comme une alternative à des C5, 508 et autres Laguna dans leur version haut de gamme grâce à un prix d’appel de 32 500 euros en version Business dCi 150 eco² avec boîte manuelle à 6 rapports. Dès ce niveau de gamme, on dispose d’un équipement complet avec, par exemple, airbags conducteur et passager adaptatifs, 2 airbags latéraux thorax-bassin double chambre et 2 airbags rideaux avant et arrière, feux arrière à LED, essuie-vitres automatiques avec capteur de pluie, allumage automatique des phares, aide au parking arrière, radio 3D Sound by Arkamys, mono CD mp3, Plug & Music, connectivité Bluetooth, Carminat TomTom Live avec cartographie France et accès aux services connectés Live…

En option, vous trouverez le pack Zen Luxe à 1 500 €, avec aide au parking avant et arrière avec caméra de recul, siège conducteur avant à réglages électriques avec fonction massage, système exclusif de gestion de la qualité de l’air : ioniseur d’air Samsung Super Plasma avec fonctions clean et relax et diffuseur de parfums et le pack Lumino (Stores pare-soleil sur vitres latérales et lunette arrière + toit ouvrant panoramique électrique) à 1 100 €.

Dans sa version Initiale, en plus des équipements du niveau Business, elle reçoit, le pack Zen de série, les jantes en alliage de 18″ Symphonie, le système de surveillance de la pression des pneus, les projecteurs bi-Xénon directionnels avec lave-projecteurs, le système Bose Sound System avec connectivité Bluetooth, double antenne RDS, chargeur 6CD mp3, Plug & Music, le Carminat DVD Bluetooth avec cartographie Europe et écran 7’’ et la sellerie cuir (carbone foncé ou beige clair) etc.

Bref, la Latitude est super équipée pour un tarif très concurrentiel… Ça ne vous rappelle rien  ? On croirait un slogan pour une marque Coréenne ou Low cost… Mais comment fait donc Renault pour arriver à cela ?

Conçue en France et en Corée, combinant des éléments techniques de Renault et de Nissan, Latitude est le fruit de l’Alliance Renault-Nissan… Fabriquée dans l’usine Renault-Samsung- Motors de Busan, elle repose sur une base de Samsung SM5 ! Ce n’est pas forcément le meilleur argument commercial pour une voiture haut de gamme. Mais faisons abstraction des préjugés et glissons nous au volant…

Conduite

D’entrée de jeu, ce qui surprend, c’est la légèreté de la direction. C’est très souple, voire même trop car on n’a pas de sensations précises… Autre point étonnant, le bruit à bord. La Renault Latitude n’est pas très silencieuse aux allures légales…

Par contre, la place à bord, en raison des 4.90 m de long et 1.83m de large est importante ! On est bien installé, les commandes tombent sous les mains sans soucis et on peut alors profiter du système Bose de notre version d’essai. Le confort des suspensions est réel mais au détriment de la précision.

Conclusion

Je n’arrive pas à penser que la Latitude est la vision de Renault pour le haut de gamme de la marque. Surtout pas avec un designer qui mise sur l’émotion pour le futur de la marque. Cette voiture n’est pas le fruit de son travail et je suis persuadé que le prochain haut de gamme de Renault saura nous étonner.

[flickr_set id= »72157625507157666″ thumbnail= »square »]

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire