L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai nouvelle Suzuki Swift : elle continue de séduire

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’ancienne Suzuki Swift nous avait déjà séduits (testée ici dans sa version sportive) et nous en avions pensé du bien. L’essai de la nouvelle Swift n’a fait que de nous conforter dans cette opinion.

La nouvelle Suzuki Swift est plus légère de 120 kilos

Alors que BMW annonce avoir gagné, en moyenne, 100 kilos sur la nouvelle Série 5 par rapport à sa devancière, Suzuki affiche fièrement un gain de 120 kilos !
Vous direz : « ce n’est que 20 kilos de plus » et vous aurez raison. Sauf que gagner un tel poids sur une citadine qui passe de 960 à 840 kilos (poids variable selon les versions) est nettement plus dur que sur une grande berline d’environ 1,6t… Pour arriver à un tel résultat la nouvelle Suzuki Swift utilise une plate-forme de nouvelle génération dont le soubassement et l’agencement ont été totalement revus.

Au volant, on est largement gagnant et on découvre une petite auto agile, confortable et sympa à conduire au quotidien comme en mode « sport » sur les routes du l’arrière pays niçois.

Mise en oeuvre d’une petite hybridation

Nous avons pris le volant de la version 1.0 Boosterjet + SHVS de 111 chevaux. Ce moteur essence est un trois cylindres fort agréable.

Au-delà de sa puissance, bien aidée par un poids entre 875 et 925 kilos (selon le constructeur), c’est son hybridation légère qui séduit. Cette dernière repose sur un alterno-démarreur qui assure les fonctions d’un alternateur et d’un moteur électrique, ainsi que sur une batterie lithium-ion de 12 volts.

Que l’on accélère à bas régime ou en demandant la pleine puissance, ce système agit comme un « boost » et permet des relances énergiques tout en réduisant la sollicitation du moteur et donc la consommation. Toutefois, il n’est pas possible de rouler en 100% électrique.

Ainsi équipée, la nouvelle Swift 1.0 Boosterjet SHVS passe de 0 à 100 km/h en 10,6 secondes, pointe à 195 km/h et ne consomme que 4,8 litres en cycle urbain, 4,0 en extra urbain et 4,3 en moyenne (données constructeur).

Nouveau design pour des dimensions assez proches

La nouvelle Suzuki Swift dispose d’un nouveau look qui ne révolutionne pas la catégorie et conserve certains traits de l’ancienne version comme les épaulements marqués, les montants de pare-brise noirs et les feux avant et arrière en position verticale.

Les dimensions sont très proches de celles de son ainée (la nouvelle Swift est 10 mm plus courte, 15 mm plus basse et 40 mm plus large ) mais elle progresse en ce qui concerne le volume de chargement du coffre passe à  265 litres (+ 54 litres).

A bord, la technologie progresse

La nouvelle Suzuki Swift progresse en ce qui concerne les technologies embarquées liées à la sécurité. La liste est longue et on découvre un système qui détecte les risques de collision avec un véhicule ou un piéton, qui va signaler le problème, amplifier le freinage du conducteur voire freiner à sa place.

On peut y ajouter la désormais traditionnelle (et désagréable) alerte de franchissement de ligne lorsque le véhicule roule à une vitesse égale ou supérieure à 60 km/h, l’alerte de vigilance du conducteur, la gestion des feux de route, le régulateur de vitesse adaptatif  etc.

Conclusion

La Nouvelle Swift nous a plu. Elle se montre agile (grâce à sa légèreté), nerveuse (grâce à son hybridation), silencieuse et confortable.
On pourra lui reprocher quelques plastiques un peu durs et le fait que hybridation et boite automatique ne sont pas compatibles.

Philippe Hortail
Photos : Suzuki

Galerie photo Nouvelle Suzuki Swift

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire