L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai – Nouvelle Nissan Micra 1.2

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La Micra change, et pour le coup, cela se voit. Sa ligne si typique évolue vers plus de consensualité. Pour le bonheur des uns, au grand regret des autres. Mais elle ne mise pas tout sur son physique de citadine mignonne et présente d’autres qualités cette Mk4 (son nom de code !)

essai nouvelle nissan micra 4

Moteur rigolo

Pour une fois que l’on a un moteur au son généreux, on ne se privera pas d’en user… En effet, le nouveau moteur de la Nissan Micra carbure au sans plomb qui alimente un 3-cylindres de 1 198 cm3 à 12 soupapes  aux airs de moto à partir de 4 000 tr/mn, zone où son couple de 110 Nm arrive. Fort de 80 ch (59 kW CO2 de 115 g/km), ce bloc atmosphérique ne rechigne pas à la tache. Bien entendu il ne donne pas des ailes à la nouvelle Micra, mais il communique agréablement sa vigueur. Les chronos annoncent le 0-100 km/h en 13.7 secondes et une vitesse de pointe de 170 km/h.

En cours d’année (printemps), une seconde version DIG-S arrivera en renfort avec injection directe (dit DIG pour Direct Injection Gazoline) et un compresseur qui permettront à la puissance de passer à 98 ch (72kW) et, chose étonnante, de faire chuter les émissions de CO2 à 95 g/km !

Pour ceux qui souhaitent un diesel, et bien vous risquez d’attendre longtemps… car il n’y en aura pas ! Trop couteux par rapport au kilométrage moyen annuel de cette citadine et pas assez fiable côté filtre à particules qui ne peut pas éliminer ses déchets sur autoroute, lieu elle n’a pas vocation à s’aventurer.

Et pourtant, la nouvelle Micra pourra le faire car la motorisation essence de la Nissan Micra testée permet de rouler aux allures légales sans qu’un dépassement prenne la tournure du « salaire de  la peur » à condition de rétrograder pour se trouver dans la zone de couple.

Notre monture était équipée de la boite mécanique et il ne me semble pas que mes confrères, qui ont testé la version automatique, aient été emballés par cette dernière (une CVT, Transmission à Variation Continue).

Ce qui surprend, positivement, au volant de la nouvelle Micra, c’est la qualité de son châssis ! A la fois ferme, précis et confortable ! La voiture est joueuse et on s’amuse à son volant sur les petites routes de montagne.

Intérieur

C’est sans doute là que la Micra déçoit un peu. Le recours à des plastiques durs ne donne pas entière satisfaction. On aurait aimé que tout cela soit un plus soigné. Par contre, côté look, rien à dire, c’est à la fois joli et fonctionnel.

Les niveaux de finition reprennent le schéma habituel chez Nissan : Visia, puis Acenta et enfin Tekna. Tous les modèles sont équipés en série de la direction assistée, de vitres avant électriques et de l’ESP (Electronic Stability Program).

La finition Acenta reçoit un système audio, une climatisation automatique et un régulateur de vitesse, tandis que la finition Tekna, qui couronne la gamme, intègre le Nissan Connect (le système de navigation et d’info divertissement) et le système d’aide au créneau PSM (Parking Slot Measurement – mesure de l’espace de stationnement) qui évalue automatiquement les espaces de stationnement potentiels et indique au conducteur si l’espace est suffisant ou non pour garer la Micra. Avec son rayon de braquage de Pixo, elle devrait être la reine du créneau !

Extérieur

Comme indiqué en introduction, la Micra s’est très assagie ! On a l’impression de vivre ce que Renault a fait avec la Twingo II versus la première version. On rentre dans le rang. Est-ce une façon de faire souffler le style avant la prochaine ? Wait and see…

Ce qui est sûr, c’est que la nouvelle Micra conserve pratiquement les mêmes dimensions que le modèle qu’elle remplace. Elle est ainsi légèrement plus longue, un rien plus large et à peine plus basse.  Ce qui nous donne les chiffres suivants : hauteur : 1520 mm (- 10 mm); largeur : 1665 mm (+ 5 mm); longueur : 3780 mm (+ 61 mm); empattement : 2450mm (+ 18mm)

L’aérodynamisme a joué un rôle important dans la définition des formes générales de la nouvelle Micra. Le soubassement de la voiture a été conçu pour favoriser les écoulements d’air et optimiser les forces d’appui et permettre à la Micra d’afficher ainsi un Cx de 0.33.

essai nouvelle nissan micra 2

Conclusion

Seconde, voire troisième voiture, la nouvelle Micra offre un compromis de bon niveau à partir de 10 490 euros. On regrettera qu’elle se soit assagi en terme de style.

J’AIME

Le moteur

La tenue de route

JE N’AIME PAS

Style assagi

Plastiques intérieurs.

[flickr_set id= »72157625913094028″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire