L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Endurance – Samedi 5 et dimanche 6 septembre,4H ELMS au circuit Paul-Ricard : entrée gratuite !

Ce week-end, deux petites semaines avant la course de 24 heures du Bol d’Or moto, c’est la rentrée des classes en auto au circuit Paul-Ricard avec le 4e et avant-dernier round de la saison 2015 de l’European Le Mans Series : les 4 Heures du Castellet. GT et Prototypes vont s’y affronter dans une ambiance d’autant plus festive que l’accès à l’enceinte générale sera gratuite pour toutes et tous.

Photo_ELMS-ADRENAL-MEDIA

Selon les organisateurs-promoteurs de l’ELMS : le résultat de la manche française donnera définitivement le ton pour la finale qui se déroulera en octobre au Portugal. Marie-Pierre Dupasquier, attachée de presse de  l’ELMS , lève le voile sur le côté purement sportif de ces 4 heures : « Avec sa longue ligne droite du Mistral – longue de 1,8km – le tracé provençal de 5,8km est idéal pour l’endurance. Il propose aux équipes et aux pilotes un challenge différent de ceux rencontrés sur les tracés à Silverstone en Grande-Bretagne, d’Imola en Italie ou du Red Bull Ring en Autriche. »

29 voitures dont 16 Protos au départ

« La catégorie LMP2 sera une nouvelle fois la plus fournie avec 12 voitures : victorieux au Red Bull Ring en juillet, Albuquerque-Dolan-Tincknell  et JOTA Sport sont en tête de leur catégorie, mais avec seulement deux petits points d’avance sur le team français Thiriet by TDS Racing où sont associés Pierre Thiriet, Ludovic Badey et Tristan Gommendy. Greaves Motorsport et les vainqueurs de Silverstone – le trio Hirsch-Wirdheim-Lancaster – pointent à dix longueurs.

« Après avoir signé son tout premier podium en Autriche, grâce à Mikhail Aleshin, Victor Shaytar et Kirill Ladygin, SMP Racing arrive en France avec une superbe motivation et un défi à relever en alignant à nouveau ses deux BR01 Nissan russes. Désormais sous le nom AFRacing il espère renouveler l’expérience.

« La Ligier JSP2 du Krohn Racing, pilotée par Krohn-Negri et Olivier Pla, pointe à la quatrième place du classement général, grâce à des résultats régulièrement dans les points depuis le début de la saison : la seule LMP2 motorisée par Judd a terminé deux fois  5e et une fois 4e.

« L’écurie irlandaise Murphy Prototype est 6e au général : Nathanaël Berthon, très à l’aise sur le circuit varois, Lyons et Patterson devront la jouer fine au volant de l’Oreca03R Nissan pour se rapprocher de ses adversaires. Quant à la deuxième des quatre Oreca03 Nissan, il s’agira de celle d’Eurasia Motorsport notamment pilotée par le Chinois Pu Jun Jin, le Néerlandais Nico Pieter et le Britannique Richard Bradley vainqueur au Mans.

« La Ligier-Nissan d’Algarve Pro Racing team sera entre les mains de James Winslow, Michael Munemann et Andrea Roda. Et en LMP3, il y aura quatre Ginetta-Nissan.

Treize GT : sept dans un mouchoir pour la rentrée

« En catégorie GT (voitures de Grand Tourisme), 14 points seulement séparent les sept premières voitures LMGTE : La Ferrari N°60 de Formula Racing, aux mains de Laursen-Rizzoli-Mac est en tête du classement général après sa victoire en Autriche. Elle devance de cinq points la N°55 AF Corse de Cameron-Griffin-Scott.

« AT Racing – qui a gagné en Italie mais s’est avéré malchnaceux en Autriche -, aligne sa F458 Italia pour Pier Guidi associé aux Talkanitsa père et fils. Rétrogradant ainsi de la place de leader à la 4e au classement provisoire, derrière la Porsche Proton Competition de Lietz-Mapelli-Ried.

« Pour la troisième fois consécutive, la seule BMW Z4 du plateau, celle du Team Marc VDS a terminé la course autrichienne en 4e position. L’équipe belge et ses pilotes Priaulx-Hassid-Krohn espèrent bien monter enfin sur le podium. A l’instar de Wainwright-Carroll-Brown au volant de la Porsche 911 N°86 du Gulf Racing UK. Car lauréate à Silverstone, l’équipe britannique a seulement cumulé dix points en deux manches.

« Après une belle 3e place en Autriche, Cresoni et Mann seront rejoints au volant de la Ferrari 458 Italia AF Corse N°51, par le vainqueur du Mans Andrea Bertolini pour la course du Castellet. JMW Motorsport est le deuxième team 100% britannique avec la paire Smith-Richardson.

GTC : BMW, Ferrari et Aston Martin

« Dans la catégorie GTC, cinq voitures et trois constructeurs s’affronteront : BMW, Ferrari et Aston Martin. Grâce à son succès en Angleterre et à sa 2e place de en Autriche, la BMW Z4 GT3 du TDS Racing mène au classement avec une avance de cinq points avant de courir à domicile. Et avec sa deuxième victoire en Italie, la Ferrari Italia GT3 AF Corse de Castellacci-Hall est provisoirement dauphine. »

Notez que ce week-end l’accès à l’enceinte générale du circuit Paul-Ricard sera gratuit pour toutes et tous. Vous pourrez néanmoins investir dix euros pour vous offrir un Pass week-end. Celui-ci permettant d’accéder au paddock, au pitwalk (visite des stands) et à la terrasse du bâtiment principal face à la ligne de départ/arrivée. Have fun !

Pour en savoir plus sur les « 4 Heures du Castellet », rendez-vous sur le site officiel www.europeanlemansseries.com.

Charles-Bernard Adreani

Photos : ELMS – Adrenal-Media

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


2 commentaires

  1. Circuit Paul-Ricard : les 4 Heures ELMS en mode décontracté avec De Chaunac, Minassian et compagnie sur Agenda Automobile dit :

    […] 4 Heures ELMS du Castellet : la présentation sportive […]

  2. Circuit Paul-Ricard : les 4 Heures ELMS en mode décontracté avec De Chaunac, Minassian et compagnie sur Agenda Automobile dit :

    […] 4 Heures ELMS du Castellet : la présentation sportive […]

Laisser un commentaire