L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

DS Virgin Racing Formula E : Vergne et Bird disputent samedi le premier ePrix de Paris à domicile

Paris transformé, Paris asphalté, Paris grillagé, car Paris vaut bien une course !
Pari gagné avec le circuit des Invalides : ce samedi 23 avril, pendant une journée sûrement un peu folle, la capitale vivra un événement exceptionnel et une compétition au goût nouveau. L’ePrix de Paris est une magnifique excuse, sportive dédiée à l’automobile, et les pilotes, Jean-Eric Vergne et Sam Bird – ceux des DSV01 du très frenchie team DS Virgin Racing en tête -, vont se dépouiller pour s’arsouiller…

Ce qu’Avignon avait finalement refusé voici quelques années de celà, lorsque Jean Alesi avait convaincu les promoteurs du DTM de venir organiser une course sur les Allées de l’Oulle, Paris a osé et va le faire.

La DSV 01 de Formula E du team DS Virgin Racing sur les pavé de Paris.

Aux mains de Jean-Eric Vergne, la DSV 01 de Formula E du team DS Virgin Racing sur les pavés de Paris.

L’Agenda de l’Automobile va donc vivre cet événement sportif planétaire – à cause de son originalité et grâce au lieu où il va se dérouler, l’éphémère circuit des Invalides – au sein de l’équipe franco-britannique DS Virgin Racing, dont les pilotes sont le français Jean-Eric Vergne et l’anglais Sam Bird.
Voici ce qu’il faut savoir sur le premier ePrix de Paris de Formula E, et surtout ce que l’on en dit chez DS. Où l’on a apprécié la parade de la DSV01 aux mains de Vergne dans les rues de Paris. Et où l’on est naturellement excités, car la nouvelle marque automobile de luxe DS s’apprête à vivre une journée exceptionnelle à l’occasion de l’ePrix de Paris aux côtés du team DS Virgin RacinG. Et DS compte partager avec le plus grand nombre son enthousiasme et son envie de gagner.

DS e-Tense sur le circuit de Paris, quatre ans après Alpine à Monaco

Le coeur historique de Paris en décor du premier ePrix de France de Formula E.

Le coeur historique de Paris en décor du premier ePrix de France de Formula E.

« L’ePrix de Paris représente une étape clé dans la compétition pour toute l’équipe, et notamment pour notre pilote français Jean-Éric Vergne. Plus que jamais, l’équipe est motivée pour prendre des points et se hisser sur le podium. Si les DSV-01, monoplaces 100% électriques, s’élanceront en course à 16h, le public pourra dès le matin profiter des séances d’essais libres et des qualifications, des nombreuses animations du « eVillage » et celles proposées sur le stand DS. Il pourra également assister à un moment inédit, à 13h35, les premiers tours de roues sur le circuit de DS e-Tense. Dernière création de la marque, cette voiture unique allie haute technologie et raffinement. Elle incarne le futur de DS. »
Un petit tour qui ne sera pas sans rappeler celui d’un certain Carlos Tavarès, alors Renault boy au volant du premier concept-car Alpine, voici quatre ans en ouverture du Grand Prix de Monaco F1. Aujourd’hui, il est le boss de PSA.

De la Formula E à la nouvelle DS3 Performance…

Pour DS, Paris vaut bien une course !

Pour DS, Paris vaut bien une course !

Yves Bonnefont, Directeur général de la marque DS n’est pas le moins impliqué : « Pour DS, qui fêtera ses deux ans d’ici quelques semaines, l’ ePrix de Paris représente un moment fort. Cette manche du championnat E au cœur de la capitale française nous enthousiasme particulièrement car c’est à Paris qu’est née notre marque. Notre engagement dans le championnat FIA de Formula E est cohérent avec l’esprit d’avant-garde de DS que nous partageons avec le public. Vivons ce moment
historique ensemble !
« Dès cette première saison, nos ingénieurs ont œuvré sans relâche pour améliorer les capacités de la voiture de course. Nous profitons de leur expertise pour proposer à nos clients une version sportive de la nouvelle DS3 Performance. Ils sont une source incroyable pour accélérer le développement de nouvelles technologies électriques qui équiperont les modèles DS de demain. »

Le circuit des Invalides : 1930m et 14 virages

Après l’Asie, l’Amérique Latine et les États-Unis, l’Europe accueille donc les prochaines manches de la saison du Championnat FIA de Formula E. Première étape et première fois pour Paris, un événement sans précédent au cœur de la capitale française avec un tracé urbain exceptionnel.
La piste de 1930m aux 14 virages est située au cœur du 7e arrondissement de Paris, et amène les monoplaces à se produire autour de l’Hôtel des Invalides qui abrite notamment le musée de l’Armée et le tombeau de Napoléon 1er.
Paris et son rayonnement mondial, un cadre historique exceptionnel, un sport automobile d’avant-garde, voilà sans doute le cocktail gagnant qui a suscité un vif intérêt de la part du public. Au point que l’événement se tiendra à guichets fermés.

Bird et Vergne entre craintes et ambitions

Sam Bird pilote DS Virgin Racing.

Sam Bird pilote DS Virgin Racing.

Au sein de l’équipe DS Virgin Racing, on est plus motivés que jamais pour jouer la gagne. Et Sam Bird ainsi que Jean-Éric Vergne ont pour mission d’inscrire de précieux points lors de ce premier rendez-vous européen : «Le championnat atteint une phase critique, indique Sam Bird, actuellement 3e au classement provisoire des pilotes. C’est à nous qu’il revient désormais de mener l’équipe sur les podiums. Après ma pole position à Long Beach, je suis confiant d’autant que DS a considérablement amélioré nos capacités d’ingénierie. Paris sera une piste étroite où les dépassements seront difficiles. »

Jean-Eric Vergne, pilote DS Virgin Racing de Formula E.

Jean-Eric Vergne, pilote DS Virgin Racing de Formula E.

Pour Jean-Éric Vergne, l’ePrix de Paris revêt une saveur toute particulière : « Ce sera un grand moment. Connaissant la ville et ses habitants, je ne suis pas surpris que l’évènement fasse le plein et je suis convaincu que le spectacle sera grandiose. Mon objectif est le podium. C’est ambitieux, mais l’ensemble de l’équipe a travaillé si dur pour nous mener là où nous sommes, que je pense qu’il est désormais temps de les récompenser. »

Après la victoire en Argentine et une 2e pole aux USA

Comme beaucoup, Xavier Mestelan-Pinon, directeur de DS Performance, considère qu’il va s’agir d’un rendez-vous historique. « Même si pour nos équipes cette course a un caractère bien particulier, nous la préparons comme les autres avec rigueur et détermination. La gestion de l’énergie en course restera la clé d’un bon résultat. Avec récemment une victoire en Argentine et les bons résultats en qualifications aux États-Unis, nous savons que notre voiture peut permettre à nos pilotes de se battre aux avant-postes. Et c’est évidemment pour toute l’équipe de DS Performance une excitation supplémentaire de faire briller notre savoir-faire et notre technologie au cœur de Paris, la ville natale de DS. »

Alex Tai, Directeur de DS Virgin Racing, veut obtenir à Paris un résultat digne de son équipe. « Nous avons démontré notre potentiel et notre régularité avec la deuxième pole position de Sam cette saison à Long Beach. Nous faisons nos preuves en tant qu’écurie de premier plan à même de rivaliser face aux meilleures. En Formula E, les courses sont disputées et tout peut arriver. C’est en faisant le moins d’erreurs et en résistant aux problèmes que l’on obtient le succès.
« Depuis le début de la saison, nous avons travaillé sans relâche avec DS pour progresser et nous disposons de deux pilotes extrêmement talentueux dont je ne doute absolument pas de leur
envie de briller. J’ai hâte de voir ce qui se passera à Paris. »

Ne surtout pas oublier le FanBoost

Le FanBoost : une possibilité d’avoir un peu plus de puissance en course pendant quelques instants…
Afin de supporter l’équipe DS Virgin Racing, les fans sont invités à ne surtout pas l’oublier et à voter en faveur de Jean-Éric Vergne et Sam Bird.
Vous pouvez le faire en cliquant ici : FanBoost, soit en vous rendant sur le site FIA Formula E, ou encore sur Twitter et Instagram grâce au hashtag #Fanboost suivi de #SamBird ou #JeanEricVergne.

Les classements provisoires : pilotes et teams

Pilotes : 1. #11 Lucas DI GRASSI, ABT Schaeffler Audi Sport, 101 points; 2. #9 Sébastien BUEMI, Renault e.Dams, 100; 3. #2 Sam BIRD, DS Virgin Racing Formula E Team, 71; 4. #7 Jérôme D’AMBROSIO, Dragon Racing, 64; 5. #4 Stéphane SARRAZIN, Venturi Formula E Team, 48; 6. #6 Loïc DUVAL, Dragon Racing, 48; 7. #23 Nick HEIDFELD, Mahindra Racing Formula E Team, 39; 8. #8 Nicolas PROST, Renault e.Dams, 38; 9. #27 Robin FRIJNS, Andretti Formula E Race Team, 31; 10. #66 Daniel ABT, ABT Schaeffler Audi Sport, 31; 11. #21 Bruno SENNA, Mahindra Racing Formula E Team, 22; 12. #55 Antonio FELIX DA COSTA, Team Agur, 16, 13. #88 Oliver TURVEY, Nextev TCR Formula E Team, 10; 14. #25 Jean-Eric VERGNE, DS Virgin Racing Formula E Team, 6; 15. #1 Nelson PIQUET Jr, Nextev TCR Formula E Team, 4; 16. #77 Nathanaël BERTHON, Team Aguri, 4; 17. #28 Simona DE SILVESTRO, Andretti Formula E Race Team, 2; 18. #12 Mike CONWAY, Venturi Formula E Team 1; 19. #12 Jacques VILLENEUVE, Venturi Formula E Team;  20. #23 Oliver ROWLAND, Mahindra Racing Formula E Team; 21. #77 Salvador DURAN, Team Aguri.

Teams : 1. Renault e.Dams, 138 points; 2. ABT Schaeffler Audi Sport, 132; 3. Dragon Racing, 112; 4. DS Virgin Racing Formula E Team, 77; 5. Mahindra Racing Formula E Team, 61; 6. Venturi Formula E Team, 49; 7. Andretti Formula E Race Team, 33; 8. Team Aguri, 20; 9. Nextev TCR Formula E Team, 14.

Lire aussi : Essais Nouvelle DS3 et DS3 Performance

Charles-Bernard ADREANI
avec Marie GUIDOLIN et Adrien Da CUNHA BELVES
Photos : N. ZWICKEL

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire