L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Citroën: La reconnaissance des Français et la fin de l’hydraulique

Le MADE IN FRANCE. Si aujourd’hui les Japonaises et les Allemandes envahissent nos routes, nos voitures françaises ont encore le vent en poupe. Car comme d’autres produits de consommation, le retour à des modèles de marques françaises est d’actualité.

Citroen Divine DS Concept 27

Citroen Divine DS Concept 5Renault-Peugeot-Citroën, voilà les trois grandes marques bleu blanc rouge. Selon la dernière édition du baromètre Posternak-Ifop mesurant l’image des entreprises nationales auprès des Français, c’est CITROËN qui grimpe sur la plus haute marche du podium, ex-aequo avec Michelin, toutes catégories confondues. Cette étude classait 30 entreprises nationales de tous secteurs.
Pour Linda Jackson, Directrice Générale de la Marque : « Ce résultat vient saluer le travail réalisé sur le renouveau de CITROËN. Un renouveau qui s’illustre à 360°, de nos produits à notre communication en passant par l’expérience offerte à nos clients, aussi bien sur le web qu’en points de vente. Ce sont bien ces domaines qui font l’image d’une marque ! Des domaines dans lesquels nous réinvestissons pleinement notre ADN, celui d’un constructeur automobile audacieux et générateur de bien-être. En nous portant à la première place de ce classement, les Français, qui ont tous une histoire avec notre Marque, nous prouve leur attachement à cet esprit unique qu’incarne CITROËN !« 

La marque aux chevrons a su en effet repenser toute sa stratégie et apporter un vent de fraîcheur en développant sa marque DS. Un nom évocateur et une version plus haut de gamme. Autre point fort de cette marque qui appartient au groupe PSA, le confort proposé dans ses véhicules est indéniable.

La fin des suspensions hydrauliques

suspensions hydrauliquesDepuis le lancement de la DS justement, le constructeur automobile français avait su se différencier de ses concurrents sur le plan technologique en optant pour des suspensions hydrauliques. Ce système a été installé sur des modèles phares de la marque, comme la CX, la BX ou encore la Xantia. Dernièrement ce sont les modèles haut de gamme comme la C6 et la C5 qui disposaient de cette technologie.

L’heure est au renouvellement. Comme BMW qui semble quitter de plus en plus la propulsion pour des véhicules tractions (voir article sur BlogBMW), Citroën va abandonner ses suspensions hydrauliques, car ces dernières sont délaissées par la clientèle pour des amortissements plus classiques. Une page qui se tourne pour la marque aux chevrons, mais n’est-ce pas cela aussi d’évoluer?

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


2 commentaires

  1. franky dit :

    Si CItroën est la marque préférée des français, cela ne se voit pas vraiment à la lecture du résultat des ventes depuis le début de l’année.

    Je t’aime, moi non plus ?

  2. Alain HEUZE dit :

    A l’heure des S.U.V c’est dommage d’abandonner l’oléo-pneumatique qui permet de faire facilement varier la garde au sol dans des proportions importantes; suspension haute dans la neige, suspension « raz le bitume » sur autoroute. Encore une technologie française mal exploitée. On a eu la meilleure Groupe B de rallye (205 T16), on en a vendu 200 exemplaires pour homologation. Les Allemands vendent toujours leur 911 antédiluvienne fort cher.

Laisser un commentaire