L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

ASA – V. Beltoise « Le titre reste mon objectif »

Vincent Beltoise quitte Magny-cours second du classement général de l’Auto Sport Academy, à 29  longueurs du leader Benjamin Bailly. La fin de la saison serra un beau challenge pour le pilote d’Alès car le titre est toujours à sa portée. En attendant, nous faisons un retour en sa compagnie sur les deux courses Nivernaises.

V. Beltoise Magny Cours

Crédit photo FFSA

Sport-cars.fr «  Comment s’est passé le week-end ? »

V. Beltoise : « A Spa, j’ai eu un problème avec mes pneus qui étaient inversés… (voir ici) et j’avais les mêmes à Magny-Cours ! Ce n’était donc pas l’idéal ! Pendant les séances d’essais libres, j’ai signé les 9ème et 8ème temps. Des temps un peu en retrait, mais qui sont dus au fait que tous les académiciens avaient l’occasion de s’entrainer sur la piste de Magny-cours. En qualifications je signe le 4ème temps. »

Sport-cars.fr « Parlez-nous un peu de la première course… »

V. Beltoise : « J’ai pris un bon départ avec Benjamin Bailly qui était à mes cotés. Il passe premier et moi second. William Vermont se retrouve quatrième et Yann Zimmer troisième. Au premier freinage, à l’épingle d’Adélaïde, William double Yann et étant à l’intérieur, il a ouvert sa trajectoire,  ce qui m’a forcé à aller dans l’herbe. Je repars 9ème alors que j’étais second ! »

Sport-cars.fr « J’ai la sensation que les attaques commencent à se durcir et que la pression de la fin du championnat se fait sentir… »

V. Beltoise : « Il est vrai que certains pilotes sont plus agressifs en fin de championnat, étant donné l’enjeu… C’est aux commissaires de faire respecter les règles et surveiller pour que tout cela ne dégénère pas.»

Sport-cars.fr « Comment réagi-t-on quand se retrouve 9ème alors que l’on était second ? »

V. Beltoise : «  On s’énerve, bien sûr, mais il faut vite se ressaisir. Ce qui est fait est fait et on ne peut pas rester bloquer sur cela. Il faut rebondir… »

Sport-cars.fr : «  Dès la deuxième course… ? »

V. Beltoise : « Oui ! On est parti en slicks, avec un départ lancé sous la pluie. Tout s’est bien passé tant que la piste était humide. J’étais premier mais William a réussi à me dépasser à partir du moment où la piste s’est asséchée. Je voulais tenter une attaque dans le dernier tour mais comme la course s’est fini au temps et non au nombre de tours, le damier est intervenu plus tôt que prévu et je n’ai pas pu tenter une manœuvre de dépassement. »

Sport-cars .fr « Mais vous n’avez pas de communication radio avec votre stand ? »

V. Beltoise : « Non, nous n’en avons pas… »

Sport-cars.fr « Vous aviez le droit de choisir de partir en pneus « pluie » ? »

V. Beltoise : « Non, le choix des pneus est fait par une personne de l’Auto Sport Academy. Et partir en pneus pluie n’était pas la bonne solution car au bout de trois tours, certaines trajectoires étaient sèches. »

Sport-cars.fr «  A ce stade, vous êtes second à égalité au championnat. Vous respectez votre plan de marche ? «

V. Beltoise : «  Il reste encore beaucoup de points à distribuer et il me faut m’imposer. Beaucoup de choses peuvent se passer… A Monza, nous aurons une course spéciale en raison de la configuration du circuit et donc des voitures, et je m’y prépare, d’autant qu’il se peut que Jules Bianchi soit avec nous sur la piste ! Ce sera un bon repère ! »

Sport-cars.fr « Vous envisagez déjà 2010 ? »

V. Beltoise : «  Oui bien sûr. Il y a des catégories qui m’intéressent. Il faudra voir le classement en fin de saison pour prétendre à évoluer. Je regarde la F2 avec attention. Ce sera aussi une question de budget. »

Sport-cars.fr suivra Vincent Beltoise l’année prochaine, peu importe la catégorie où il sera ! Si vous êtes en mesure de lui  apporter un soutien, n’hésitez pas à nous en informer, nous ferons suivre !

car tous las académiciens avaient l’occasion de s’entrainé sur la piste de Magny cours

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire