L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Championnat du monde d’endurance : avec Signatech et Baxi DCR, Alpine dans le rythme au Paul-Ricard

Une semaine seulement avant le coup d’envoi du championnat du monde des Voitures de Tourisme (WTCC) en Provence, les teams sino-français Baxi DC Racing-Alpine (Cheng, Tung, Panciatici) et Signatech-Alpine (Lapierre, Menezes, Richelmi), les deux équipes officielles du constructeur français double champion d’Europe d’endurance – désormais à l’assaut des 24 Heures du Mans et du titre mondial d’endurance LMP2 -, étaient aux journées officielles d’essais sur le circuit Paul-Ricard de 5,8km, où Prototypes et GT ont participé au Prologue du championnat du monde FIA WEC 2016.

Alpine 2016, c'est parti pour le championnat du monde LMP2 et les 24 Heures du Mans !

Alpine 2016, c’est parti pour le championnat du monde LMP2 et les 24 Heures du Mans avec Signatech et Baxi DC Racing !

Après leur présentation officielle, les deux Alpine A460 se sont aussi mises en évidence sur le circuit Paul-Ricard de 5,8km, où la longue ligne droite du Mistral (1,8km) permet de travailler sur la résistance des moteurs à pleine charge – V8 Nissan en LMP2 -, un avant-goût de ce qu’ils subiront aux 24 Heures du Mans dans les Hunaudières… Marie-Hélène Bacle (Signatech-Alpine) et Christophe Deville (Alpine) ont vécu chaque instant de ces journées de l’intérieur, et c’est avec eux que nous les relatons.

Les Protos Alpine A460 et l’Alpine Vision à la fête : Lapierre et Panciatici les plus rapides

Au bout du compte, la Signatech-Alpine N°36, de Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi, a réalisé le meilleur temps de la catégorie LMP2. Dévolue à David Cheng, Nelson Panciatici et Ho-Pin Tung, la Baxi DC Racing-Alpine N°35 s’est positionnée au quatrième rang d’une hiérarchie très serrée.

Le très expérimenté Nicolas Lapierre, dans le cockpit de l'Alpine A460.

Le très expérimenté Nicolas Lapierre, dans le cockpit de l’Alpine-Signatech  A460 N°36 dont il partage le volant avec deux jeunes loups de l’endurance, Menzenes et Richelmi.

Tout au long de cette fin de semaine, Alpine a créé l’événement sur le circuit Paul-Ricard. Et jeudi soir, de nombreux observateurs étaient présents pour assister à la révélation des prototypes A460, présentés aux côtés du show car Alpine Vision.

Vendredi matin, l’effervescence se déplaçait dans les garages Alpine, Signatech et DC Racing, qui résonnaient au son des V8 à l’ouverture du Prologue officiel : cinq séances, dont une en nocturne, rythmaient les journées de vendredi et samedi.

À l’issue de la première session, les deux Alpine A460 se positionnaient déjà en tête, avec la 35 qui établissait le temps de référence avec Nelson Panciatici au volant. La 36 réalisait le meilleur chrono de la séance nocturne, avant de récidiver le lendemain matin. En 1’46’’974, Nicolas Lapierre bouclait le tour le plus rapide de ce Prologue.

Nelson Panciatici, double champion d'Europe d'endurance avec Alpine, peut logiquement songer au titre mondial et à la victoire aux 24H du Mans en LMP2.

Nelson Panciatici, double champion d’Europe d’endurance avec Alpine, peut songer au titre mondial et à la victoire aux 24H du Mans en LMP2, associé à l’américain David Cheng et au néerlandais Ho-Pin Tung sous les couleurs Baxi DC Racing.

2484 km pour montrer potentiel, homogénéité et performances

Au total, les Alpine A460 parcouraient 429 tours du Circuit Paul Ricard, soit 2484,339 km. L’équipe dispose donc d’une masse de données qui seront exploitées pour préparer le début de la saison. Rendez-vous le 17 avril pour les 6 Heures de Silverstone !

Pour Bernard Ollivier, Directeur général adjoint d’Alpine, le potentiel est là : « Que ce soit lors de la présentation de l’équipe ou pendant les essais, nous avons constaté l’enthousiasme et l’adhésion suscités par Alpine. La montée en puissance se poursuit sans cesse !
« Avec ses deux magnifiques A460, l’équipe Signatech-Alpine a fière allure et il est très satisfaisant que la performance soit déjà au rendez-vous. L’importance accordée aux essais libres doit toujours être relativisée, mais cette constance aux avant-postes confirme que nous avons le potentiel pour jouer la victoire et le titre cette saison. »

Deux A460 défendront les chances d'Alpine dans le championnat du monde d'endurance et aux 24 Heures du Mans.

Deux A460 défendront les chances d’Alpine dans le championnat du monde d’endurance et aux 24 Heures du Mans, sous les couleurs Alpine-Signatech et Baxi DC Racing-Alpine.

Philippe Sinault, Team Principal Signatech-Alpine, apprécie : « La cohésion des deux équipages »

Ho-Pin Tung et Philippe Sinault, à la fois boss, coeur et âme de Signatech-Alpine. Comme Hugues de Chaunac, aussi discret qu'efficace. Renault-Alpine peut lui dire merci !

Ho-Pin Tung et Philippe Sinault, à la fois boss, coeur et âme de Signatech-Alpine. Comme Hugues de Chaunac (Oreca), aussi discret qu’efficace. Alpine et… Renault donc, peuvent leur dire merci. On aperçoit à droite Lionel Chevalier, le Directeur technique de l’équipe de France !

« Nous avons poursuivi le travail entamé lors de nos trois premiers jours d’essais au circuit Motorland Aragón avec les Alpine A460. L’objectif était d’explorer la palette de réglages pour les mettre en adéquation avec la gamme de pneumatiques Dunlop 2016.
« Nous avons également cherché la performance lors de longs runs destinés à simuler des relais en course. Travaillant en totale cohésion, les six pilotes ont réalisé des performances homogènes, avec de bons retours techniques. Le groupe est soudé pour attaquer la saison en force et nous allons profiter des trois prochaines semaines pour finaliser notre préparation. »

Au circuit Paul-Ricard, à l'extrémité des 1800m de la ligne droite du Mistral, l'Alpine LMP2 dévore quasiment à fond la Ford GT à l'entrée de la courbe de Signes.

Au circuit Paul-Ricard, à l’extrémité des 1800m de la ligne droite du Mistral, l’Alpine LMP2 Baxi DC Racing dévore quasiment à fond l’une des Ford GT du Team Ganassi à l’entrée de la courbe de Signes.

Et Lionel Chevalier, Directeur technique Signatech-Alpine, note le bénéfice du partage des informations  : « Lors de notre première séance d’essais, nous avions commencé notre apprentissage de la voiture en balayant les balances aérodynamiques et les réglages de suspensions. Nous avions constaté l’homogénéité de l’auto qui réagit très sainement aux changements.
« Lors de ces deux journées, l’objectif était de continuer à travailler dans la sérénité, sans être focalisés sur les chronos. Nous avons pris le temps de peaufiner certains détails, c’est la raison pour laquelle la N°35 n’a pas roulé vendredi soir, pour que nous puissions parfaire la position de conduite des pilotes. Ces deux jours ont également été bénéfiques pour notre organisation et le partage d’informations entre les deux voitures. »

Avec les pilotes de l’A460 Baxi DC Racing-Alpine : Cheng, Panciatici, Tung

Devid Cheng, à l'origine de l'engagement d'une deuxième Alpine, celle aux couleurs Baxi DCRacing, l'entreprise dans laquelle il est associé avec l'acteur Jackie Chan.

L’Américain d’origine chinoise David Cheng, à l’origine de l’engagement d’une deuxième Alpine A460 LMP2 en WEC, aux couleurs Baxi DC Racing l’entreprise dans laquelle il est associé avec l’acteur Jackie Chan.

David Cheng : « C’est très spécial de se retrouver au cœur d’un programme comme celui d’Alpine. Je crois que nous formons un très bon ensemble avec l’équipe technique, ces nouvelles voitures et les autres pilotes. C’est déjà une petite famille !
« L’Alpine A460 est très agréable à piloter. Pour moi, l’essentiel du travail s’effectue sur l’exploitation des pneumatiques, car il s’agit de ma première saison avec Dunlop. Ces deux journées ont été très productives. »

Nelson Panciatici : « Mes sensations avec l’Alpine A460 sont très bonnes. Les changements avec l’A450B sont très nombreux. En premier lieu, le cockpit fermé rend le pilotage plus agréable, car il supprime les turbulences à haute vitesse. Ensuite, il s’agit d’une voiture de dernière génération dont l’efficacité aérodynamique apporte de la facilité ; il est moins nécessaire d’attaquer pour faire un bon chrono. En continuant à travailler, nous allons pouvoir repousser les limites.
« Tout se passe bien avec David et Ho-Pin, nous avons déjà une bonne cohésion et la somme de nos expériences nous permet de progresser rapidement. »

Ho-Pin Tung, vendredi soir dans l'Alpine-DC Racing, lors du moulage de son siège baquet.

Le sino-néerlandais Ho-Pin Tung, vendredi soir dans l’Alpine A460-Baxi DC Racing, lors du moulage de son siège baquet.

Ho-Pin Tung : « Je commence à avoir pas mal d’expérience avec ce type de voiture et je dois dire que l’Alpine A460 est d’un très bon niveau. Comme David, le challenge pour moi est de m’habituer aux pneus Dunlop. Nos débuts sont encourageants, nous avons bien travaillé et je pense que nous serons prêts pour Silverstone.
« Après avoir travaillé avec le Renault F1 Team en 2010, je suis heureux d’être de retour dans l’environnement du Groupe. Alpine a une histoire glorieuse, notamment au Mans, et je suis fier de porter ses couleurs en championnat du Monde FIA WEC. »

Avec les pilotes de l’A460 Signatech-Alpine : Lapierre, Menezes, Richelmi

05-Alpine-Agenda-705 [1280x768] (1) (Copier)

Les deux jeunes pilote d’Alpine-Signatech, l’américain Gustavo Menezes (ici au volant) et le monégasque Stéphane Richelmi, vont pouvoir bénéficier de la grande expérience en endurance de Nicolas Lapierre.

Nicolas Lapierre : « Se retrouver au volant d’une Alpine est une fierté, mais cela apporte aussi de la responsabilité et un peu de pression quand on considère l’héritage du passé ! C’est aussi un grand plaisir de retrouver l’équipe de Philippe Sinault. Nous avons passé de grands moments ensemble, avec de belles victoires comme le Grand Prix de Macao en 2003.
« J’essaie d’apporter mon expérience de l’endurance, nous sommes attentifs à tout ce qui peut nous permettre de progresser. Mes équipiers ont peu d’expérience dans cette discipline, mais ils ont déjà l’état d’esprit nécessaire à notre réussite commune. »

Avec Signatech-Alpine et DR Racing-Alpine le constructeur français est bien armé pour la saison mondiale et les 24 Heures du Mans 2016.

Avec Signatech-Alpine et Baxi DC Racing-Alpine le constructeur français est bien armé pour la saison mondiale d’endurance et les 24 Heures du Mans 2016.

Gustavo Menezes : « C’est une opportunité fantastique de rejoindre cette équipe, qui a obtenu deux titres en ELMS et un podium LMP2 aux 24 Heures du Mans. Je suis également très excité par tout ce qui se passe autour d’Alpine, le show car Alpine Vision est magnifique et il me tarde de pouvoir conduire la future voiture de série.
« Pour en revenir à la piste, je pense que nous réunissons tous les éléments pour faire une grande saison. Nous partageons tous la même soif de victoire ! L’équipe m’aide à faire la transition depuis la monoplace et nous avons vu lors de ces essais que tout fonctionne très bien. »

11-Alpine-Agenda-043 [1280x768] (Copier)

La Chine accentue sa présence en championnat du monde d’endurance WEC et aux 24 Heures du Mans, avec l’Alpine-Baxi DR Racing A460 dont le volant est confié à Nelson Panciatici et à deux pilotes d’origine chinoise, David Cheng et Ho-Pin Tung.

Stéphane Richelmi : « C’est un peu le baptême du feu pour moi ! Après avoir effectué l’essentiel de ma carrière dans des catégories monotypes, collaborer avec un constructeur du calibre d’Alpine est un grand changement. Au volant, l’Alpine A460 me rappelle la monoplace ; après une saison en GT, je suis content de retrouver une voiture qui ‘envoie’.
« Je dois encore m’acclimater aux spécificités de la discipline, même s’il s’agit plus de longs sprints que de véritable courses d’endurance comme il y a quelques années. Pour Gustavo et moi, le fait de collaborer avec un équipier du calibre de Nicolas est un immense atout. Il est très ouvert et il apporte son expérience sur une multitude de détails. »

12-Alpine-Agenda-146 [1280x768] (Copier)

L’engagement d’une deuxième Alpine A460 LMP2 dans le championnat du monde d’endurance 2016, sous les couleurs Baxi DCRacing, fait plus que doubler les chances du constructeur français dans le WEC et aux 24 Heures du Mans.

Web TV du circuit Paul-Ricard :
interviewes des pilotes Alpine, Ford, Porsche et Toyota
Nelson Panciatici (Baxi DCRacing-Alpine LMP2),  David Cheng en anglais et en chinois (Baci DCRacing-Alpine LMP2), Sébastien Buemi (Toyota Hybrid LMP1), Romain Dumas (Porsche Hybrid LMP1),  Olivier Pla (Ford GT), Stéphane Sarrazin (Toyota Hybrid LMP1), Mark Webber (Porsche Hybrid LMP1),
et du patron du Championnat du monde d’endurance
Gérard Neveu, Directeur du WEC.

Lire aussi : Nouvelle DS3 chic à l’essai, choc en version Performance

Charles-Bernard ADREANI
Photos Raymond PAPANTI et CBA

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Un commentaire

  1. Exclusif Inside F1 « Team Banana » : les espoirs de Renault Sport en Grand Prix à confirmer à Bahreïn sur Agenda Automobile dit :

    […] aussi Prologue du WEC au Paul-Ricard inside Alpine, avec Signatech et Baxi DC Racing. HandiCaPZero : la F1 pour les aveugles et les […]

Laisser un commentaire