L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

#ActiveAutomobile #Evodriver : Maud Melquiond sur la bonne piste

#ActiveAutomobile #Evodriver ? La preuve, grâce à Maud Melquiond, que l’histoire est un éternel recommencement ! Deux décennies après le début de la fin de la mode des 4×4 purs et durs notamment superstars du Salon de Val d’Isère, c’est le retour en force à l’Alpe d’Huez des automobiles capables de (presque) tout. De la ville à la montagne, de l’asphalte au tout-terrain en passant par les chemins de traverse, les véhicules estampillés Allroad, Crossover ou SUV sont les nouveaux rois du marché mondial des voitures de tourisme. Bardés de systèmes de sécurité active plus ou moins sophistiqués, et chaussés de pneumatiques hiver, ils assurent, rassurent et procurent un certain plaisir au volant, même et surtout sur les routes hivernales, enneigés ou verglacées. A longueur d’année aussi !
A découvrir en images avec les 150 photos du diaporama signé Laurence Marie Guieu.

Nous avons profité de la première édition #ActiveAutomobile #Evodriver mise sur roues par Maud Melquiond à l’Alpe d’Huez – qui pourrait faire un effort afin de signaler l’existence de son circuit… – pour découvrir une belle brochette de modèles, et en essayer sur le circuit de glace puis sur les routes de montagne iséroises de la Vallée de l’Oisans. Bien aidés, il est vrai, par les systèmes de sécurité active qui facilitent grandement la conduite.

Un déplacement qui valait vraiment le coup, en particulier parce qu’avec le soutien de cinq constructeurs via leurs importateurs, l’organisatrice de ce nouvel événement avait réuni un bel éventail de modèles à transmission intégrale, signés Fiat, Jeep, Mercedes, Skoda et Subaru. Des autos de catégories très différentes – citadine, compacte, familiale, routière -, plus ou moins sophistiquées,  au volant desquelles la conduite sur route est on ne peut plus rassurante. Les systèmes d’assistance électronique permettant de garder la maîtrise de son véhicule dans la plupart des circonstances et de rester au maximum sur la bonne trajectoire, ce qui est parfois et même souvent vital !

Tester ces mêmes automobiles de tourisme, aux côtés d’un moniteur de l’Ecole de Pilotage Evodriver (Diplômés BPJeps) sur le circuit de glace utilisé par les furieux du Trophée Andros, ferait presque croire aux journalistes-essayeurs qu’ils sont parfois de talentueux pilotes, jusqu’à ce qu’un mur de neige… Bref. Heureusement, là encore, la sécurité active des automobiles modernes permet de limiter les dégâts.

Maud Melquiond : « De plus en plus d’équipements de sécurité active »

Comme le dit Maud Melquiond  en guise de préambule  « Depuis déjà une dizaine d’années, nous ne pouvons plus parler d’automobile sans évoquer la sécurité active. Les constructeurs proposent désormais des modèles avec de plus en plus d’équipements de sécurité active : ABS, AFU, ESP, ASR, EBD, ACC, ACF, ACP, ADS et AFL… Tous ces équipements améliorent efficacement le niveau de sécurité des occupants. »

De la maligne Fiat Panda 4×4 Cross à la Mercedes GLC, en passant par la Fiat 500X, la Jeep Renegade, les Skoda Karoq et Kodiaq Scout, ainsi que les Subaru Forester et XV, nous avons ainsi passé en revue dernières évolutions et nouveautés de quelques fers de lance de la génération automobile montante. Les nouvelles coqueluches du marché sont d’ailleurs parfois les dignes descendantes de modèles emblématiques des marques, telle la Subaru Forester, ou encore la Fiat Panda 4×4 qui porte fièrement ses 35 ans.

Fiat Panda 4×4 Cross : elle a tout d’une grande

La Fiat Panda 4X4 Cross justement. Petite s’il en est, toute petite face aux autres avec ses 3,68m, dont l’habitacle est parfois qualifié de rustique, est dotée de l’essentiel pour procurer un confort honnête à ses quatre occupants.
Diablement efficace, son moteur bicylindre, accouplé à une boîte de vitesses mécanique, émet un son sympa et elle bondit avec bonheur d’un virage à l’autre sans se soucier des autres. Et son efficacité au freinage impressionne, il est vrai que sa légèreté est un atout. Une cinq portes compactée à l’extrême à laquelle un grand empattement procure une habitabilité surprenante. Ce n’est pas pour rien si cette petite qui a tout d’une grande est choisie par bon nombre de professionnels de la montagne.
Fiat Panda 4×4 Cross : de 15.490€ à 18.490€.

Fiat 500X 4×4 : la chic baroudeuse

La Fiat 500 X 4X4 est, elle aussi, la digne héritière d’une famille née dans un trou de souris. Cette digne descendante de la 500 a pris du volume et du caractère, pour s’ouvrir plus encore à un usage familial, se la jouer citadine tendance chic néo rétro et se montrer aussi une dynamique aimable routière.
Que les revêtements hivernaux et les virelets n’inquiètent pas plus que cela, normal c’est un Crossover, dont le solide caractère est soutenu par les modes d’utilisation de la boîte automatique – Auto-Sport-Traction – et des assistances électroniques qui optimisent en permanence la stabilité dynamique, le freinage, et minimisent les mouvements de roulis.
Fiat 500 X 4×4 : de 22.590€ à 29.390€.

Jeep Renegade : elle fait tout et vous le reste !

La Jeep Renegade en impose par son allure résolument Jeep et les belles proportions de son habitacle. Ce tout nouveau modèle est le premier fruit de Fiat Chrysler Automobiles, produit en coopération entre l’Italie et les Etats-Unis, et commercialisé dans plus de 100 pays.
Histoire de répondre à la tendance, la Jeep Renegade marque l’entrée du constructeur dans le segment des petits SUV modernes et au design soigné, équipés de moteurs économiques.
Elle bénéficie néanmoins d’un excellent comportement routier sans pour autant effacer les capacités légendaires de Jeep en tout-terrain. Le système Selec-Terrain de gestion de la motricité fait tout et vous permet d’oublier que vous manipulez en toute décontraction ou presque un bonne tonne-et-demi.
Jeep Renegade : de 21.250€ à 31.050€.

Mercedes GLC 4Matic : lorsque le SUV se fait luxueux

La Mercedes GLC 220d 4Matic Ligne Fasination, ou lorsque Mercedes-Benz s’intéresse aux SUV, le résultat est là avec une bête docile, grande, luxueuse et on ne peut plus confortable, superbe routière (un peu lourde, 1.700 kilos) et réussie jusque dans les moindres détails, à bord de laquelle on se sent cocooné et ultra-protégé.
Au volant, si ça n’arrache certes pas comme une AMG, ça se lève allègrement du milieu. Le secret est dans la transmission 4Matic intégrale, et l’art de manipuler le Dynamic Select, que l’on peut positionner sur le mode  Eco, Confort, Sport, Sport+ ou Individuel. Laquelle est complétée du Pack Offroad Pro pour conserver une efficacité optimale sur des revêtements difficiles, en choisissant l’utilisation sur sol Glissant, Offroad, ou Côte notamment.
Mercedes GLC 4Matic : de 44.450€  à 56.650€.

Skoda Kodiaq Scout : d’agréables sensations au volant

 

 

 

Le nouveau Skoda Kodiaq Scout est parfaitement installé dans l’air du temps des amples SUV familiaux à quatre roues motrices de série. Malgré ses 4,70m, son ensemble châssis-train roulant procure d’agréables sensations au volant. Et l’on apprécie en particulier l’équipement  Infotainment de même que les innovants systèmes d’aide à la conduite de plus en plus présents à bord des SUV.

La boîte de vitesses automatique propose, comme la concurrence, différents modes d’utilisation : les choix Snow et Sport, qui n’enlèvent rien aux sensations de confort mais permettent d’accroître la sécurité comportementale et l’efficacité sur des conditions de revêtements à faible voire à très faible adhérence, ont naturellement eu notre préférence  lors de nos tests.
Quatre moteurs sont disponibles, et ils développent de 150chevaux à 190 chevaux.
Skoda Kodiaq Scout : de 31.700€  à 42.600€.

Skoda Karoq 4×4 : paré pour le hors-piste

Le Skoda Karoq ratisse large en matière de motorisations, au nombre de cinq (deux essence et trois diesel), de 115 chevaux à 190 chevaux, du 3 cylindres 1.0 TSi au 2.0 TDi, via le 1.5 TSi de 150 chevaux (à « cylindre débrayable »), le 1.6 TDi de 115 chevaux, et le 2.0 TDi de 150 chevaux.
Les châssis dynamique est utilisable en trois modes différents, et la boîte de vitesse propose plusieurs modes de conduite : Normal, Eco, Sport et Particulier. La version quatre roues motrices dispose quant à elle d’un mode Spécial Hors-Piste et d’un mode Neige. Lesquels complètent les systèmes Front Assist avec freinage d’urgence  et freinage automatique de protection des piétons.
Skoda Karoq 4×4 : de 29.090€ à 36.190€.

Subaru Forester AWD : éternel séducteur familial

Le nouveau Subaru Forester AWD, éternel et rassurant séducteur familial dans l’âme, est plus que jamais prêt à s’échapper avec brio sur tous les terrains, en particulier grâce à sa transmission X-Mode.
Essayé pourvu de son « petit » moteur – injustement moqué par confrères et consoeurs qui préfèrent les gros(se)s -, il compense sa quiétude comportementale et son apparent manque de puissance par une motricité toujours volontaire, certes plus efficace et laborieuse que tonique dans les grimpettes. Mais nous n’étions pas là pour faire des courses de côte, quoique…
Le Subaru Forester 2018 gagne en confort et se trouve désormais équipé en série des systèmes EyeSight et X-Mode. Il est  disponible en deux motorisations, 2.0i de 150 chevaux et 2.0i Turbo de 241 chevaux, respectivement associées à la nouvelle boîte de vitesses Lineartronic à 7 rapports et à la boîte de vitesses Lineartronic 6/8 rapports (Sport Sharp) pour la version Turbo. Et il est proposé en quatre finitions : Premium EyeSight, Luxury EyeSight, Exclusive EyeSight et Exclusive XT.
Subaru Forester AWD : de 31.990€ à 44.990€ (Sport).

Subaru XV : la meilleure sous tous rapports…

Le Subaru Forester… La Subaru XV… La théorie du genre se glisse même dans le monde de l’automobile. Quoi qu’il en soit, la nouvelle Subaru XV est assurément, dans son genre, la meilleure si l’on s’en tient à son rapport poids/puissance et efficacité/précision compte tenu de son prix.µCool raoul en mode conduite détendu(e) du string histoire, elle se prête volontiers au jeu de la conduite sportive voire au pilotage. Nouveau châssis rigidifié à souhait afin d’accroître le dynamisme de la belle, boîte de vitesses automatique à variation continue sagement étagée, et roule ma poule, j’ai juste à accélérer et à freiner en regardant la route, loin pour anticiper.
Cette Subaru XV inaugure la nouvelle plateforme SGP (Subaru Global Plateform) qui sera progressivement déclinée sur toute la gamme jusqu’en 2025-2028, au fur et à mesure des renouvellements de modèles. Elle est également dotée en série du système EyeSight et s’affiche comme « l’une des voitures les plus sûre du marché automobile mondial ».
Les deux moteurs boxer essence de la Subaru XV sont le nouveau 1.6 de 115 chevaux, et le nouveau 2.0 de 156 chevaux, associés à la nouvelle boîte de vitesses Lineartronic 7 vitesses à variation continue. Trois finitions sont proposées : Premium avec GPS (uniquement en motorisation 1.6), Luxury (1.6), et Exclusive (uniquement disponible en 2.0).
Subaru XV : de 27.990€ à 31.990€.

Au bout du compte, tous ces véhicules que tout semble parfois séparer sont bien séduisants et sécurisants, il suffit juste, pour choisir l’un ou l’autre, de savoir l’usage que l’on va en faire et du prix que l’on souhaite y mettre : surprenantes Fiat, classique Jeep, luxueuse Mercedes, sages Skoda, ou Subaru docteur Jekyll « or » Mister Hyde, le choix est vaste. #ActiveAutomobile #Evodriver valait le détour. Bravo à Maud Melquiond qui est sur une bonne piste, et aux cinq marques qui ont osé être au rendez-vous de cette très probante première. Les absent(e)s ont eu tort !

Lire aussiLe Volant GT Drive 2018

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Laurence Marie GUIEU
Vidéos #ActiveAutomobile #Evodriver : diffusées du 22 au 25 janvier sur Agenda de l’Automobile.

#ActiveAutomobile #Evodriver en 150 photos by Laurence Marie Guieu

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire