L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

80e Bol d’Or au circuit Paul Ricard : un 16e insolent pour Suzuki pendant 24 heures…

Le 80e Bol d’Or, premier round 2016-2017 du championnat du monde d’endurance de la Fédération Internationale de Motocyclisme, a été âprement disputé sur le circuit Paul-Ricard devant 65 000 personnes, soit 5000 de moins qu’en 2015 où l’effet retour en Provence avait joué son rôle auprès d’un public pas toujours satisfait de l’accueil qui lui fut réservé, cela s’est amélioré.
Au terme de 24 heures d’affrontements marquées par de nombreux incidents mécaniques et accidents (55 machines au départ et 31 classées)  la Suzuki N°1 du SERT (Suzuki Endurance Racing Team) – pilotée par le trio Vincent Philippe (8e victoire), Anthony Delhalle et Etienne Masson – s’est imposée avec insolence et pour la 16e fois au terme de la plus réputée des courses de 24 heures, devant deux Kawasaki.

80e-bol-dor-circuit-paul-ricard-copyright-jean-marie-farina-agenda-automobile-com-20160918-26

Entre pilotes et écuries, quinze nations étaient samedi à 15h au départ du 80e Bol d’Or, sur le circuit Paul  Ricard de 5,8km. A la suite de la chute de deux pilotes pendant le tour de chauffe, celui-ci fut donné avec dix  minutes de retard par Carl Fogarty, en présence notamment de Christian Estrosi, président du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Jacques Bolle, président de la Fédération française de motocyclisme.

Au terme du week-end, Larivière Organisation, promoteur-organisateur du Bol d’Or, soulignait : «Ainsi que nous l’espérions, le 80e Bol d’Or a tenu toutes ses promesses de grande compétition et de grande fête de la moto. La présence de 65 000 spectateurs – qui ont apprécié l’amélioration de l’accueil -, le confirme si nécessaire. Et les infrastructures du circuit Paul-Ricard répondent à l’ensemble de nos attentes. »

Christian Estrosi : « Nous serons encore plus présents en 2017 ! »

80e-bol-dor-circuit-paul-ricard-copyright-raymond-papanti-agenda-automobile-com-20160918-6

Christian Estrosi, président du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (ici aux côtés d’Hervé Moineau), a fait cette année de l’institution le partenaire principal du Bol d’Or. Il explique pourquoi : « L’année dernière, ce fut pour nous un grand bonheur d’assister au retour du Bol d’Or au circuit Paul Ricard, et cette année le public est encore venu nombreux.
« Le sport motocycliste a plus que jamais sa place en France, sur un grand circuit comme celui-là. Ces dernières années, il a trop souvent et trop longtemps été absent des grands rendez-vous. En tant que président de notre région, j’ai voulu encourager le Bol d’Or 2016, mais en 2017 nous serons encore plus présents ! »

 Jacques Bolle : « Le sport moto est notre cœur de métier, mais… »

80e-bol-dor-circuit-paul-ricard-copyright-raymond-papanti-agenda-automobile-com-20160918-16

Jacques Bolle, président de la Fédération française de motocyclisme – forte de 100 000 licenciés – a rappelé l’impact du Bol d’Or, mais aussi le futur proche et les activités de la FFM  : «Le Bol d’Or est l’un des rendez-vous du peuple motard, au même titre que l’Enduro du Touquet et les 24 Heures du Mans notamment. Dès son retour au Paul Ricard l’an passé, ce fut un succès car c’est un circuit que les motards aiment.

« Nous aurons, dès fin septembre, 25% de femmes au sein du Comité directeur de la FFM. Le sport est notre cœur de métier, mais l’on s’intéresse également en particulier au tourisme moto et à la circulation routière avec nos amis de la FFMC (Fédération française des motards en colère). Nous avons de très nombreux contacts avec les pouvoir publics, dont nous contestons parfois certaines mesures, au niveau du permis de conduire et des restrictions de circulation dans Paris… »

Superstock : la Yamaha-Moto Ain CRT de Masbou-Clère-Gherardi 6e au scratch

80e-bol-dor-circuit-paul-ricard-copyright-jean-marie-farina-agenda-automobile-com-20160918-18

Dans la catégorie Superstock, la Yamaha lauréate du Team Moto Ain CRT s’est hissée à la 6e place du classement scratch. Hugo Clère, encore auréolé de son titre de champion de France Supersport acquis voici une semaine, savourait cette victoire : « 2016, c’est mon année, toutes les courses se passent bien ».
Tout comme Alexis Masbou, venu des Grands Prix Moto3 goûter à l’endurance : « J’ai arrêté les Grands Prix il y a quelques semaines et j’ai rebondi sur l’Endurance. Ça m’a beaucoup plu et pourquoi ne pas continuer ? J’ai découvert le travail en équipe et je suis très content d’avoir partagé ça avec eux ». Et le troisième larron de la Yam était Ludovic Gherardi.
La Yamaha-Moto Ain CRT l’a emporté à l’issue d’une magnifique et interminable bagarre avec la Kawasaki-Tati Team Beaujolais Racing de Julien Enjolras-Dylan Buisson-Anthony Violland, ainsi qu’avec Yamaha-3ART Yam’Avenue du trio Louis Bulle-Alex Plancassagne-Luca Marconi.

Tous les podiums du week-end du 80e Bol d’Or

80e-bol-dor-circuit-paul-ricard-copyright-raymond-papanti-agenda-automobile-com-20160918-19

La Kawasaki du Team Phi Endurance, qui disposait du plus petit budget du 80e Bol d’Or – 15 000 € -, n’a hélas pas franchi la ligne d’arrivée, victime au coeur de la nuit d’un incident mécanique. L’Agenda de l’Automobile, vous avait présenté cette équipe de copains avant la course. Lire l’article.

Bol d’Or : 1. Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson (Suzuki GSX-R, Suzuki Endurance Racing Team), 687 tours du circuit de 5,8km, en 23h51’03’’405/1000e ; 2. Grégory Leblanc, Randy de Puniet et Fabien Foret (Kawasaki ZX-10R, SRC Kawasaki) à 9 tours ; 3. Erwan Nigon, Osamu Deguchi et Hitoyasu Izutsu (Kawasaki …ZX-10R, Trick Star Racing) à 11 tours.
Meilleur tour en course : Broc Parkes (Yamaha R1 YART EWC Team), 1’59’’124 à 175km/h.

Bol d’Argent : 1. Maxime Caillet et Frédéric Besnard (Yamaha 800, Roots Racing Team), 78 tours, en 3h02’07’’228 ; 2. Guillaume Jean et Benoît Delorenzo (Triumph 600, Pistards Ubayens), à 7’’778 ; 3. Rudy Martins et Emmanuel  Napoli (MV Agusta 800, Nmr Racing 89 Moto et Loisir), à 57’’595.
Meilleur tour en course : Stéphane Bovin et Renaud Fanon (MV Agusta, Team Motopiste.net), 2’12’’924 à 156,8km/h.

Bol Classic, classement cumulé 1ère et 2e manche : 1. Frédéric Protat et Philippe Papy (Suzuki GSXR 750 Post Classic, Twins Racing Team), 97 tours, en 4h03’23’777’ ; 2. Jean-Claude Jaubert et Mathieu Sauve (Suzuki GSXR 750 Classic, Poweracing Japauto), à 50’’988 ; 3. L. Vilelregnier et Cédric Louvel (Ducati 851 Post Classic), à 1 tour.

Coupe Yamaha YZF1-125 : 1. Hugo Robert (Junior), 10 tours en 21’08’’370 ; 2. Enzo Ceolotto, à 14/1000e ; 3. Amaël Lemaitre, à 101/1000e ; meilleur tour en course en 2’04’’042 à 110,2km/h.

1er et 2 octobre : 7e Dix Mille Tours avec les belles caisses du passé

Prochain rendez-vous au circuit Paul-Ricard dans moins de deux semaines, samedi 1er et dimanche 2 octobre, pour un week-end automobile, lui aussi traditionnel, organisé par Peter Auto en Provence depuis 2010, celui des Dix Mille Tours. Au programme, deux jours de courses avec six prestigieux plateaux, 250 voitures en action sur la piste et 600 voitures de clubs.

Un espace privilégié sera encore dédié aux collectionneurs et aux clubs, et compte tenu de l’intérêt croissant pour les belles du passé, celui-ci s’étend d’année en année. Près de 600 voitures de collection sont attendues et certaines seront en action sur le circuit Paul Ricard lors de deux séances de roulage différentes, pour amateurs ou initiés. Et un Village exposants sera installé au cœur du paddock, afin de permettre au public de partager ce week-end passion en famille.

L’Xtrem Park sera accessible aux petits comme aux grands, le samedi et le dimanche de 10h00 à 18h00, et proposera des activités multiples (payantes) : quad, tyrolienne, quick jump, free jump, parcours junior, simulateurs et karting.

Entrée générale gratuite : gradins face aux stands ainsi que la butte du Double Droite du Beausset, tout comme les aires de pique-nique et de jeux. Accès paddock, au plus près des voitures de course et des pilotes, 10€ en prévente et 15€ sur place, accès gratuit pour les moins de 16 ans.

Lire aussi : PitStop Monte-Carlo… By Clivio Piccone !

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Raymond PAPANTI et Jean-Marie FARINA

Le 80e Bol d’Or en 60 images de l’équipage de choc Papanti-Farina

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire