L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

26-27 août : le match Russie-USA se poursuivra aux 4 Heures du Castellet ELMS

Les samedi 26 et dimanche 27 août, les 4 Heures du Castellet, 4e des sept manches de l’European Le Mans Series 2017, réuniront sur le circuit Paul Ricard de 5,8km un superbe plateau de Prototypes (LMP2 et LMP3) et de GT (LMGTE). La course d’endurance sera complétée par les compétitions support de la Michelin Le Mans Cup et de l’Eurocup Formula Renault 2.0.

L’European Le Mans Series reviendra au circuit Paul Ricard le week-end des 26 et 27 août prochains avec les Prototypes LMP2, LMP3 et LMGTE, afin de disputer le quatrième round de la saison 2017. En l’occurrence les 4 Heures du Castellet, devenues l’un des rendez-vous classiques de l’endurance et de l’ELMS. En présence de nombreuses équipes françaises et des trois teams champions d’Europe – G-Drive Racing, United Autosports et Beechdean AMR – l’affrontement sera rude sur le tracé de 5,8km.

L’ELMS fait désormais partie du paysage du circuit Paul Ricard qui, dès 2013, avait été le théâtre de la finale de ce sommet de l’endurance européenne. Puis, en 2014, l’avant-dernière épreuve de la saison fut remportée en Provence par le team suisse New Blood by Morand Racing. En 2015, le 4e round avait tenu en haleine les fans de l’ELMS plusieurs heures après l’arrivée des 4 Heures du Circuit Paul Ricard.

Car si l’équipe Jota Sport était passée en tête sous le drapeau à damier, la victoire était finalement revenue à Greaves Motorsport, ceci à la suite du déclassement du team lauréat pour dépassement de temps de conduite de l’un des pilotes Jota. Le Paul Ricard voyait aussi l’attribution du premier titre de champions LMP3 au duo composé de Sir Chris Hoy et de Charlie Robertson, aux côtés des Formula Racing (LMGTE) et TDS Racing (GTC) sacrés dans leurs catégories respectives.

En 2016, Thiriet by TDS (Oreca-Nissan) brisait la glace à l’heure du Ricard

En 2016, les 4 Heures du Castellet ELMS étaient remportées sous un soleil brûlant par l’équipe française Thiriet by TDS avec le trio Thiriet-Bèche-Conway. En tête de bout en bout, au volant de leur Oreca 05 à moteur Nissan, le Français Pierre Thiriet, le Suisse Mathias Beche, ainsi que le Britannique Mike Conway – parti comme une fusée depuis la pole position – et leur équipe de ravitaillement avaient réussi un sans-faute lors de leur 3e succès consécutif en trois courses.

A la mi-course, les Thiriet boys avaient plus de 40 secondes d’avance sur leurs plus proches poursuivants, et à une heure de l’arrivée, fort d’un tour d’avance sur la BR01-Nissan du team russe SMP Racing, le trio de tête pouvait commencer à « assurer ». La troisième marche du podium revenait finalement à Dragonspeed.

Le podium 2016 des 4 Heures du Castellet ELMS : 1. Pierre Thiriet (France), Mathias Beche (Suisse), Mike Conway (Grande-Bretagne), Oreca 05-Nissan LMP2 – Thiriet by TDS Racing, 124 tours ; 2. Stefano Coletti (Monaco), Julian Lean (Colombie), Andreas Wirth (Allemagne), BR01-Nissan – SMP Racing, à 1 tour ; 3. Henrik Hedman (Suède), Nicolas Lapierre (France), Ben Hanley (Grande-Bretagne), Oreca 05-Nissan – Dragonspeed, à 33’’890/1000e.
Vainqueurs LMP3 : Petit, Guibbert et Trouillet, Ligier JS P3 Nissan – Team Graff.
Vainqueurs LMGTE : Smith, Butcher et Bertolini, Ferrari F458 Italia – Team JMW Motorsport.

LMP2 en Autriche : Ligier-United Autosports sur l’asphalte 

Le rendez-vous autrichien était le dernier avant que l’ELMS ne mette cap au Sud. En LMP2, lors de la 3e course de l’ELMS disputée le dimanche 23 juillet en Autriche, United Autosports a signé une nouvelle victoire avec sa Ligier JSP217-Onroak Automotive, et a ainsi confirmé son succès du début d’année aux 4 Heures de Silverstone.
Au terme d’une course parfaite, le trio Hugo de Sadeleer-Will Owen-Filipe Albuquerque a remporté les 4 Heures du Red Bull Ring avec 4 »554 secondes d’avance sur l’Oreca 07 G-Drive Racing, et avec un tour d’avance sur celle de Graff.

Avec ce deuxième succès en trois courses, le team United Autosport a réduit à 4 points son écart avec G-Drive Racing le leader du classement provisoire ELMS.

Quant à la Ligier JS de Panis-Barthez Compétition elle s’est hissée dans le top 5 de ces 4 Heures pour signer son meilleur résultat de l’année.

Lors de la prochaine manche au circuit Paul Ricard, la bataille entre les russes de G-Drive et les américains d’United Autosport se poursuivra donc de plus belle lors des 4 Heures du Castellet entre les tenants du titre et leurs challengers directs.

Classement provisoire LMP2 : les américains à la poursuite des russes

1. #22 G-Drive Racing (Russie), 62 points; 2. #32, United Autosports (Etats-Unis d’Amérique), 58 pts ; 3. #49, High Class Racing (Danemark), 34 pts; 4. #39, Graff (France), 34 pts; 5. #40, Graff (France), 28 pts; 6. #21, DragonSpeed (Etats-Unis d’Amérique), 20 pts; 7. #47, Cetilar Villorba Corse (Italie), 18 pts; 8. #23 Panis Barthez Competition (France), 18 pt; 9. #34, Tockwith Motorsports (Grande-Bretagne), 12,5 pts; 10. #27, SMP Racing (Russie), 8 pts; 11. #29, Racing Team Nederland (Pays-Bas), 7,5 pts; 12. #28, Idec Sport Racing (France), 6 points ; 13. #25, Algarve Pro Racing (Portugal), 0 pt.

LMP3 au Red Bull Ring : Eurointernational sur le tapis vert..

Au Red Bull Ring en LMP3, si la Ligier JS P3 United Autosports a bien franchi le drapeau à damier en tête du peloton de la catégorie – malgré un drive through infligé dans les dernières minutes de course -, la victoire est finalement revenue à la Ligier d’Eurointernational.

L’équipe United Autosport s’étant en effet vue infliger après l’arrivée d’une pénalité de 25 secondes pour ne pas avoir réduit sa vitesse dans le temps imparti lors d’un « Full Course Yellow ». L’équipage Falb-Rayhall a été rétrogradé à la deuxième place, laissant la victoire à Mondini-Ulboldi qui décrochent ainsi leur premier succès en ELMS ; le trio Cougnaud-Jung-Ricci (M.Racing-YMR) gravissant la troisième marche du podium.

A l’issue de cette troisième manche, United Autosports et Ultimate pointent avec 45 points chacun en tête du classement provisoire LMP3 avec leurs Ligier et ils devancent de deux petits points M.Racing-YMR.

Ligier en Michelin Le Mans Cup et Ferrari en LMGTE

Quant à la troisième manche de la Michelin Le Mans Cup, elle a vu deux équipages Ligier JS P3 s’imposer au terme des 2 heures d’une course palpitante. Enfin, toujours en Autriche, dans la foulée de sa deuxième place aux 24 Heures du Mans, la Ferrari 488-Spirit Of Race d’Aaron Scott, Duncan Cameron et Matt Griffin s’est adjugé son premier succès LMGTE de la saison, c’était aussi le cinquième succès consécutif de Ferrari en cinq sur le Red Bull Ring.

Sacha Fenestraz sur sa lancée en Eurocup formula Renault 2.0 ?

Lauréat à Spielberg en Eurocup Formula 2.0, le Français Sacha Fenestraz (Team Kaufman) aura à cœur de briller au Circuit Paul Ricard devant son public, tout comme l’équipe tricolore Tech 1.
Le classement final de l’Eurocup Formula 2.0 au Red Bull Ring : 1. Sacha Fenestraz (Kaufmann); 2. Will Palmer (R-Ace); 3. Gabriel Aubry (Tech 1); 4. Max Fewtrell (Tech 1); 5. Dan Ticktum (Arden); 6. Thomas Randle (AVF); 7. Yifei Ye (Kaufmann); 8. Max Defourny (R-Ace); 9. Robert Shwartzman (R-Ace) ; 10. Henrique Chaves (AVF).

Un Village d’animations pour petits et grands

Les 4 Heures du Castellet seront le moment phare du week-end ELMS au circuit Paul Ricard, avec la Michelin Le Mans Cup et l’Eurocup Formula Renault en courses support.
Il y aura des animations pour tous les goûts, pour petits et grands, sur et en-dehors de la piste avec le Village animation, la traditionnelle séance d’autographes du dimanche, un espace détente et des écrans géants.
L’entrée sur le circuit sera gratuite, pour permettre aux spectateurs de profiter pleinement d’un week-end en famille sous le signe du sport automobile.

Le programme du week-end ELMS 2017 au circuit Paul Ricard

Samedi 26 août, essais et courses, de 9h30 à 17h30. Dimanche 27, essais et courses, de 9h à 18h.
Horaires ELMS : Vendredi 25 août, Tests collectifs, pilotes Bronze, à 11h20 (30’); Essais Libres 1, à 15h05 (90’).
Samedi 26, Essais Libres 2, à 9h25 (90’); Qualifications LMGTE, à 13h45 (10’); Qualifications LMP3, à 14h05 (10’); Qualifications LMP2, à 14h25 (10’); Dimanche 27, départ de la Course à 13h (4 Heures du Castellet).

Accès public : enceinte générale gratuite; Paddock, 10€ pour le week-end; accès gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés; Abonnés, accès Paddock gratuit sur présentation du pass Club 2017.

Lire aussi : Crossland X, premier enfant du couple Angela Opel-Emmanuel Peugeot…

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Raymond PAPANTI et Jean-Marie FARINA
Illustrations tirées du diaporama 2016 J.-M. Farina-M. Malka-R. Papanti

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire