L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

1000km Paul-Ricard Blancpain GT Series : McLaren en fin stratège devant Ferrari et Audi

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La manche française du Blancpain GT Endurance Series Cup a comblé les attentes d’un public de passionnés, venu en famille assister aux 1000km du circuit Paul Ricard sous un soleil estival. Au bout des six heures d’affrontements, l’agressivité de Bentley n’a pas suffi à faire la différence. Grâce à un ultime ravitaillement effectué au moment opportun, l’équipe Garage 59 a imposé l’une de ses deux McLaren 650S : celle confiée au talentueux jeune français Côme Ledogar, au néo-zélandais Shane Van Gisbergen et à l’Anglais Rob Bell. Sous le drapeau à damier abaissé à minuit – pendant que la Summer Rooftop Party battait son plein – elle était suivie comme son ombre, à trois secondes, par la plus performante des Ferrari d’AF Corse.

1000km-Ricard-Blancpain-2016-RAYMOND_PAPANTI-14

La belle incertitude du sport, toujours elle, a encore présidé tout au long du week-end mais aussi et surtout samedi soir, aux destinées des 1000km du circuit Paul Ricard qui constituaient encore la manche française du Blancpain GT Series Endurance Cup, sur le tracé provençal de 5,8km paré des 1800m de la fameuse ligne droite du Mistral.
Et comme l’on s’y attendait, le podium s’est joué au cours de la sixième et ultime heure d’une course poursuite marquée, comme en début de course, par quelques matches dont toutes les carrosseries et mécaniques ne sont pas sorties intactes…

Des Bentley M-Sport en mode « warriors »

En fait, les Ferrari parties en première ligne vite éjectées du commandement des opérations par des Bentley Continental du Team M-Sport qui s’étaient élancées en mode « warriors » ont vécu leur vengeance so british par procuration.
Tout d’abord lorsque l’une des deux Bentley les plus performantes subit un problème de freins, avant que l’autre ne subisse une pénalité en forme de « drive through » (passage par les stands) à la suite du non-respect par l’un de ses pilotes d’un ralentissement imposé par un drapeau jaune.
Cherry sur le cake, alors en position de leader cette dernière allait commencer à prendre feu lors de son dernier ravitaillement en carburant, ne devant sa survie et son retour en piste qu’à une salvatrice averse de neige carbonique.

Pendant ce temps, la plus en vue des McLaren du Team Garage 59 profitait, entre stratégie et coup de chance, d’une fenêtre de neutralisation de la course pour effectuer son ultime arrêt ravitaillement. Et elle ne faisait alors qu’une bouchée de la Ferrari-AF Corse qu’elle allait reléguer au rôle de Dauphine.

1000km-Ricard-Blancpain-2016-RAYMOND_PAPANTI-32

57 voitures au départ, cinq marques différentes aux 5 premières places

Intéressante et vraiment disputée la manche française du Blancpain GT Series Endurance Cup sur le circuit Paul Ricard, agrémentée et ses tonitruantes corollaires Lamborghini, Bentley, Formula V8 3.5, Sport Cars et Ultracars ?
Cinquante-sept voitures GT3 au départ des 1000km, cinq constructeurs différents aux cinq premières places du classement général – McLaren, Ferrari, Audi, Bentley et Nissan -, dont les deux premiers bolides séparés par trois petites secondes, et neuf autos dans le même tour au terme de six heures des passes d’armes. Que demander de plus !

Van Gisbergen « Magnifique », Guidi « Heureux », Magnussen « Revenir »

Le néo-zélandais Shane Van Gisbergen, vainqueur (McLaren 650S GT3, Garage 59) N°58 : « Effectuer le dernier arrêt au stand sous « Full course yellow » était un coup magnifique. Cela nous a procuré l’avance dont nous avions besoin, car nous n’avions pas la vitesse de la Ferrari ou de la Bentley. Mais la stratégie et les pits-stops nous ont fait gagner cette course. Nous étions toujours à la limite pour effectuer des ravitaillements les plus courts possibles. L’équipe a fait un travail remarquable et cette deuxième victoire de l’année est géniale ! »

L’italien Alessandro Pier Guidi, 2e (Ferrari 488 GT3, AF Corse-Spirit of Race) N°50, 2e : « Nous étions trop proches de l’entrée de la pit-lane pour rentrer quand le « Full Course Yellow » a été annoncé et nous avons perdu plus de 30 secondes. Sans cela, nous aurions pu gagner. Mais ça fait partie du jeu et nous sommes heureux d’être là, spécialement quand on analyse les deux premières courses. AF Corse et Ferrari ont fait un très bon travail et nous nous réjouissons d’aller aux 24 Heures de Spa. »

Le danois Jan Magnussen, 3e (Audi R8 LMS, Belgian Audi Club Team WRT) N°3 : « Ce championnat est absolument fantastique : il y a tellement de voitures et elles sont assez différentes de ce à quoi je suis habitué. J’ai pris le départ et j’ai été assez surpris de l’agressivité des pilotes en piste. Il y avait beaucoup de touchettes et de poussettes. Mon travail était d’être régulier, de gagner quelques places et de prendre soin de ma monture. J’ai appliqué la même stratégie durant mon second relais et j’ai pu céder la voiture à Filipe (Albuquerque) en bon état. J’adorerais revenir ! »

Le classement des 1000km et tous les podiums du week-end

2JMFarina-Blancpain-Ricard-2016-2

1000km du Castellet Blancpain GT Series Endurance Cup : 1. Rob Bell, Côme Ledogar, Shane Van Gisbergen (MCLaren 650S GT3, Garage 59), 165 tours à 158,8km/h ; 2. Pasin Lahouras, Michele Rugolo, Alessandro Pier Guidi (Ferrari 488 GT3, AF Corse-Spirit of Race), à 3’’378 ; 3. Rodrigo Baptista, Jan Magnussen, Filipe Albuquerque (Audi R8 LMS, Belgian Audi Club – Team WRT), à 1’38’’.
4. Soucek-Relp-Soulet (Bentley Continental GT3, Bentley Team M-Sport) ; 5. Ordonez-Takaboshi-Buncombe (Nissan GT-R Nismo GT3, Nissan GT Academy Team RJN) ; 6. Guilvert-Haase-Parisy (Audi R8 LMS, Sainteloc Racing Junior Team); 7. et 1. du classement Pro-Am, Broniszewski-Bonacini-Pizzoli (Ferrari 488 GT3, Kessel Racing); 8. Cameron-Rizzo-Griffin (Ferrari 488 GT3, AF Corse); 9. Garcia-Stevens-Rast (Audi R8 LMS, Belgian Audi Club Team WRT); 10. Babini-Niederhauser-Zampieri (Lamborghini Huracan GT3).
Meilleur tour en course : Franck Perera (Audi R8 LMS, ISR) en 1’57’’983/1000e à 176,7km/h. 43 équipages classés.

Course 1, Lamborghini Blancpain Super Trofeo : 1. D. Lind (Raton Racing), 51’21’’681, à 142,7km/h ; 2. V. Postiglione (Imperiale Racing), à 5’’368 ; 3. M. Kodric (Bonaldi Motorsport), à 8’’999. Tous sur Lamborghini Huracan Super Trofeo.
Meilleur tour en course : Patrick Kujala (Bonaldi Motorsport), en 2’07’’572 à 164,8km/h. 38 pilotes classés.

Course 2, Lamborghini Blancpain Super Trofeo : 1. D. Lind (Raton Racing), à 158,2km/h ; 2. M. Kodric (Bonaldi Motorsport), à 10’’931 ; 3. H. Schlegelmilch (Artline Team Georgia), à 23’’459. Tous sur Lamborghini Huracan Super Trofeo.
Meilleur tour en course : Dennis Lind (Raton Racing), en 2’06’’416 à 166,3km/h.

Blancpain-1000Km-Ricard-JMFarina-2016-4

Course 1, Formula V8 3.5 : 1. E. Orudzhev (Arden Motorsport), 22 tours en 41’42’’225, à 185km/h, et meilleur tour en course en 1’52 »801 à 186,4km/h; 2. R. Nissany (Lotus) à 541/1000e de seconde ; 3. R. Binder (Lotus), à 5’’647.

Course 2, Formula V8 3.5 : 1. L. Delétraz (Fortec Motorsport), 23 tours en 43’44 »351, et meilleur tour en course en 1’51 »530; 2. R. Nissany (Lotus) à 2 »878; 3. E. Orudzhev (Arden Motorsport).

Course qualificative, Blancpain GT Sports Club : 1. D. Perletti (Mercedes-AMG GT3, Akka ASP), 11 tours en 26’35’’939 à 144,1km/h ; 2. D. Vogt (Mercedes SLS GT3, HP Racing), à 6’’332 ; 3. C. McKansy (Lamborghini Gallardo GT3, HP Racing), à 7’’139.
Meilleur tour en course : Egidio Perfetti (Porsche 911 GT3 R, Mentos Racing), en 2’08’’781 à 163,3km/h.

Course principale, Blancpain GT Sports Club : 1. D. Perfetti (Mercedes-AMG GT3, Akka ASP), 19 tours en 42’05 »717, à 158,1km/h; 2. E. Perfetti (Porsche 991 GT3 R, Mentos Racing) à 1 »910, et meilleur tour en course en 2’08 »063 à 164,2km/h; 3. M. Broniszewski (Ferrari 458 Italia GT3, Kessel Racing) à 17 »918.

Lire aussi : Essai McLaren 570 GT

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Jean-Marie FARINA et Raymond PAPANTI

Diaporama Blancpain GT Series – 1000km du circuit Paul-Ricard :
plus de 100 images signées Jean-Marie Farina – Raymond Papanti

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire